Imperial Cleaning

L'occasion était trop belle pour mettre à l'honneur quelques jubilaires.

Messaoudène et Alègre obtiennent un non-lieu.

Pages Perso - Fermeture

Start-ups & small businesses

La capacité de la salle est de places mais dans un premier temps, si l'assistance est d'une cinquantaine de personnes, cela réjouira les organisateurs. Je n'étais pas encore née lorsque l'ancien a fermé ses portes mais nous avons constaté une demande pour relancer celui-ci.

Les derniers cinéphiles étaient repartis chez eux après avoir admiré Les canons de Navarone. Cinquante ans plus tard, les projecteurs vont se rallumer. Le film belge à succès Les Barons ouvrira le bal. Le réalisateur et le scénariste seront présents, pour susciter le débat. Un deuxième film suivra à 22 h 30 avec I feel good, documentaire culte aux States.

Cette manière de procéder se renouvellera chaque premier vendredi du mois. Beaucoup de personnes âgées se remémoraient leur passé cinéphile en revenant ici. Histoire de créer une ambiance particulière. Au total, le cinéma comptera une centaine de places. Ne dites pas ciné-club!

Le tout, autour de films de qualité. Il y a une étiquette trop intello que nous ne souhaitons pas traîner. Nous voulons des films de qualité, mais pas ennuyants. Colette Jaspers avec Sébastien Remacle. On est loin des complexes modernes qui fleurissent aux abords des grandes villes. Ici c'est un groupe de citoyens qui gère la salle.

A l'heure des grands complexes cinématographiques, un cinéma de quartier qui rouvre, c'est assez rare. C'est un groupe de citoyens, l'asbl Ciné Grez, qui s'est mobilisé pour recréer l'ancien cinéma de quartier. Ce sera d'abord pour une soirée par mois, le premier vendredi avec deux séances programmées.

La réouverture du cinéma est prévue pour ce vendredi à 20H30, avec la projection du film "Les Barons" et "I fell good" à 22H La salle a nécessité quelques travaux puisqu'en 50 années, elle a accueilli du théâtre, de la boxe, des banquets et actuellement l'école de clowns. Chaque premier vendredi du mois désormais, ce sera cinéma.

Un cinéma en , avec une ambiance d'antan, pour le plus grand plaisir des anciens du village, comme Monique Jacquemin, 68 ans: Je venais souvent, on n'avait que ça, on n'avait pas la télé, on n'avait rien du tout.

Les lieux sont restés et bien maintenant je suis émue parce que ça me rappelle plein de souvenirs". Ce vendredi, les spectateurs seront d'ailleurs accueillis au son de l'accordéon. Comme c'était le cas dans les années Un groupe de citoyens fait revivre le cinéma de Grez-Doiceau. Première séance, ce soir, pour le plaisir aussi des anciens du village.

Mais la salle de cinéma de Grez-Doiceau va revivre. Mais attention, les installations seront professionnelles et le matériel de qualité! Les fauteuils, eux arrivent ce vendredi. Une partie seulement, car le reste a malheureusement été brûlé. Ces places seront donc complétées par des transats et des sièges de la commune En attendant de trouver une autre formule. Il faut donc trouver une solution amovible, rappelle Jean-Marc Vervoort. La Province du Brabant wallon devrait être de la partie également.

On voit cela un peu comme une place de village, comme un espace de rencontre, transgénérationnel. La première séance devrait être complète. Et des écoles ont déjà approché Ciné-Grez, également. Place ensuite, à 22h30, à I Feel Good, un film culte qui a reçu de nombreux prix du public.

Les projections de deux films auront lieu chaque premier vendredi du mois. Des invitations ont ainsi été lancées à celles de "Panique au Village". Un bien chouette Ciné de village. Le dernier film qui y a été projeté? Les Canons de Navarone. Depuis, tous les premiers vendredis du mois à 20h30, CinéGrez fait son cinéma! Le parking est gratuit. Envie de passer un bon moment? Voilà le rendez-vous que vont fixer désormais, tous les premiers samedis du mois, de septembre à juin, les responsables de Cinégrez.

Nom de ce rendez-vous itinérant: Pour cette saison , déjà lancée, les premiers rendez-vous seront fixés au début de , dès janvier, ou plus sûrement en février. Et si montrer des solutions, à travers une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays? Cyril Dion et Mélanie Laurent nous emmènent dans une dizaine de pays à la rencontre des pionniers qui réinventent le monde de demain.

Venez nombreux passer une soirée résolument optimiste. En effet, pourquoi sombrer dans la dépression quand on peut trucider celui qui en est la cause et rendre service à la société en la débarrassant d'un parasite?

De Felix Van Groeningen. Gunther Strobbe, 13 ans, partage le toit de sa grand-mère avec son père et ses trois oncles. Quotidiennement, Gunther baigne dans un climat de beuveries effrénées, de drague éhontée et de glande constante Ils ont passé toute la semaine à aider André, pour charger et transporter ses marchandises, avoine, sel, etc Ils vont passer leur soirée tantôt chez l'un tantôt chez l'autre. On attend les parents aujourd'hui ou demain.

Tes livres ont déjà rendu service, Belle de la Team de Jacques a été malade et le livre nous a indiqué sa maladie, c'était des coliques de la vessie, on l'a soignée immédiatement, en deux jours c'était fini. Il n'y a plus de vétérinaire à Ville-Marie, ces livres vont être très utiles.

On a vendu au boucher 3 des boeufs d'Alice pour 80 piastres, ce qu'on avait payé pour 4 bêtes ; on va vendre également le petit veau qui a 3 semaines, car maintenant on fait le beurre, il y aura plus de profit à s'en défaire tout de suite. Les foins sont presque terminés, on compte sur une soixantaine de tonnes. Le moulin à vent sera terminé demain, on pose la pompe et la roue aujourd'hui.

Le puits se creuse à la pelle, en dessous du moulin à vent, à la même place que l'ancien. On peint la façade ; le toit est rouge, la façade blanche avec les encadrements des fenêtres bleus les couleurs nationales. On attend que ce soit terminé pour prendre les photos. Desrocher promet que tout sera terminé pour le 1er septembre.

J'ai de la peine à le croire. Il y a une exposition agricole à Ottawa le 22, Jacques m'accompagnera jusque là et je conduirai Robert chez les Pères du St Esprit qui ouvrent leur école le 1er octobre. C'est encore là que Robert sera le mieux, après renseignements pris sur les autres écoles. J'ai reçu ta lettre du 7 août, ainsi que Jean. Tu te plains de ne pas avoir de détails sur l'installation de Marie et Lucy, je croyais t'en avoir parlé dans une de mes lettres. Marie a une véritable petite villa de bains de mer, très coquettement arrangée, elle est très confortable en même temps avec salle de bains, WC, etc Celle de Lucy s'arrange et sera très commode.

Quant aux enfants, tu dis que je n'en parle pas, il vont très bien. Toto a eu beaucoup de chagrin de ton départ et il est fort heureux de voir ton portrait sur le buffet chez lui. Ce Toto est connu de tout Ville-Marie où on le rencontre seul à tout à toute heure du jour, il se débrouille très bien, fait les courses de sa maman et travaille dans la cour du magasin quand on veut bien le laisser faire.

Ils sont tous on ne peut mieux portants. Luce est ma pensionnaire, elle ne veut plus retourner chez elle. Au revoir, mon cher Francis, je t'embrasse bien affectueusement, tous tes frères et soeurs se joignent à moi. Si tu pouvais revenir au Canada maintenant tu trouverais bien du changement.

André se propose toujours de t'écrire pour te mettre au courant des affaires, mais tu sais à quel point il est occupé, je vais essayer de le remplacer. Premièrement, ils ont doublé leur magasin ; ils ont fait derrière un immense hangar à un étage. Tu sais, n'est-ce pas, qu'ils ont acheté il y a quelques mois la banque et la maison de Mr Law, et bien c'est dans le jardin de ces 2 maisons qu'ils ont construit leur hangar. Chénier est effrayé de l'essor qu'a pris l'affaire en si peu de temps ; on commande le double que du temps de Tobias et il n'y en a jamais assez.

Ils ont ajouté aussi de nouveaux rayons tels que les meubles; pour te donner un exemple, ils ont commandé 18 chambres complètes, elles sont arrivées il y a quinze jours, il n'en reste que 3! Ils ajoutent à leur store un commerce de foin et de patates.

Mr de St Laon est associé pour un tiers, il donne des capitaux bien entendu. Voici en quoi consiste cette affaire qui est un peu dépendante de la première: Nos habitants paient leur note en foin, puis nous le plaçons dans les hangars qu'ils viennent de faire construire puis en avril, mai, juin, quand le foin et les pommes de terre sont hors prix et qu'on se bat pour en avoir alors ils viendront et retireront un très joli petit bénéfice.

Cette année en juin ils ont du faire venir des pommes de terre d'Hailybury et on aurait gagné 1 dollar par poche ; tu vois le bénéfice Il était aussi question qu'ils reprennent les eaux de la ville, mais il aurait fallu pour cela graisser la patte à Riopelle le maire.

Ils y ont renoncé. Encore autre chose qui n'est encore qu'en pourparler et pour laquelle ton secours nous sera très utile. Tes deux américains sont venus et ont été d'une très grande amabilité avec nos maris ; ils devaient prendre le thé chez nous hier mais ils ont du repartir assez brusquement. Voici la proposition qu'ils nous ont faite. On a découvert à Fabre tout dernièrement des mines d'or tout à fait pur et en grande quantité.

Nos américains ont acheté des terrains pour y construire toute une ville de plaisirs et d'amusements, on y fait un jardin public, etc, etc Voici le rôle que nous devrions y jouer ; ces messieurs nous donnent le terrain pour rien et nous devons y faire un store succursale de la maison Mathon Frères ; il peut se faire entre les 2 maisons un échange de marchandise qui serait très profitable aux deux.

Voici ce que nous leur avons proposé: Ils voudraient même que nous fassions de la banque ; ce serait assez facile, si la ville prend nous demanderions à Mr Law de se mettre avec nous, il a déjà tenu un store dans le temps et serait très à même de les aider ; on lui donnerait un intérêt quelconque sur les bénéfices. Pour cette affaire ce sera, ou un four complet, ou on ramassera un très jolie fortune.

Je suis beaucoup plus penchée à croire que la dernière supposition sera la vraie, car ces découvertes de mines vont forcément amener du monde. Ces Messieurs vont aller à Bruxelles d'ici peu et veulent te voir et te causer de tout cela. Tu serais bien gentil de faire tout ton possible pour les voir et même les faire aller jusqu'à Mouvaux leur montrer la filature, etc Ils auront ainsi une opinion assez bonne des gens auxquels ils s'adressent et nous donneront la préférence.

Voici tout ce qu'il y a de neuf pour les affaires. Ma maison est tout à fait terminée et, sans vouloir me vanter, est vraiment très jolie. Le conseil que tu m'a donné de mettre une porte à petits carreaux entre le salon et la salle à manger était excellent, aussi tout le monde veut me copier.

Nous avons deux superbes chevaux mais pour les affaires je t'assure qu'ils ne chôment pas. C'est un monsieur tout à fait distingué, ayant beaucoup voyagé, il s'occupe de mines ; ainsi en ce moment il est parti pour 2 mois dans les bois, il cause plus facilement l'anglais que le français ce dont j'ai été enchantée, car nous avons pris l'habitude de causer l'anglais que j'ai presque complètement rattrapé. Les enfants vont très bien. Toto est devenu l'inséparable de Coco.

On ne les voit jamais, ils jouent dans les hangars de Lucy à faire les ouvriers dont ils ont d'ailleurs l'accent. Toto me sort quand il ne sait pas faire quelque chose des?? Denise est mon toutou qui me suit partout et qu'on entend. Pour m'aider j'ai une fillette de 14 ans, aussi mes débuts ont été peu durs et nous avons du bien travailler pour nous installer tout en tenant notre ménage. Quelle différence avec la vie que je menais à Roubaix et que pourtant je ne regrette pas, je t'assure.

Mère commence à songer au départ pour la fin septembre, commencement d'octobre. Trouves-tu que l'un de nous doit aller la conduire au bateau afin de ne pas la laisser seule dans New York? Je ne crois pas que Jacqueline sera jamais la femme rêvée pour un des petits car personne n'en raffole.

Dis-moi comment sont les fiancés Gaston et Madeleine. Maintenant, mon cher Francis, en attendant le plaisir de te lire je t'envoie l'assurance de toute mon affection avec un affectueux baiser. Edmond et Albert ont été enchantés de leur séjour, nous étions très gais, je les ai conduits au lac Laperrière un peu partout, ils étaient désolés de devoir partir si vite. Peut-être irai-je à Paris ; si le retour de Ninie de Biarritz peut correspondre avec le mien, j'irai la rejoindre à Paris où je passerai un jour ou deux.

Tout est en bonne voie ici, je puis repartir, la maison s'achève, on peint l'extérieur, ce sera fini pour jeudi. Le puits est presque terminé, mais il y a peu d'eau jusqu'à présent ; c'est un puits creusé à la pelle et fait avec des pierres, on laissera l'eau du puits artésien ancien se déverser aussi dans celui-là et on espère ainsi en avoir suffisamment.

Le moulin est posé au dessus, on n'a plus qu'à y mettre la roue pour le faire fonctionner ; les conduits se font jusqu'aux granges. Dans la cave c'est fini et la cave est planchéiée.

Pour le 10 septembre nous n'aurons plus d'ouvriers. Le moteur est arrivé avant-hier. Il fonctionne très bien, il y a avec le moteur une scie pour le bois et un moulin pour faire la moulée. L'an prochain on adjoindra probablement une presse à foin et peut-être un moulin à battre. Pour cette année, Jacques louera une presse et Mr Riopel lui prêtera son moulin à battre. Jacques en échange ira avec son moteur battre le grain de Mr Riopel. Les foins ont été terminés mardi soir: Hier ils ont refermé le bois d'un bout à l'autre aux endroits abîmés pour laisser pacager les bêtes, elles y sont aujourd'hui.

L'avoine n'est pas encore mûre, il faut encore 2 ou 3 semaines. La famille Bénard est en pourparlers pour acheter un terrain près du cimetière qui appartient aux Pères, c'est à cet endroit là qu'on suppose que sera la gare quand on aura les chars l'an prochain, ce terrain ne peut donc que gagner de valeur. Il est probable que le chemin de fer passera à travers notre propriété et celle de Mr Riopel. Le chemin de fer fera encore gagner Ville-Marie qui s'est développée cette année d'une façon sensible.

On a bâti 47 nouvelles maisons, elles sortent de terre comme des champignons ; il y en a que j'ai vu construire en 2 semaines, elles ne sont pas bien grandes il est vrai. La maison de Mr de St Laon est couverte, et elle sera habitée au mois d'octobre. Elle a très belle apparence. Hier je suis allée à la baie conduire Suzanne à sa leçon d'anglais. Mairie et Lucy allaient partir faire une promenade en voiture avec leurs enfants, elles m'ont emmenée et nous avons fait une très jolie promenade par le ferme de la Vallée et sur le chemin de la mine ; nous sommes revenues par la route de Guignes et nous nous sommes arrêtées à la ferme pour faire pour faire goûter les enfants.

La ferme de la Vallée est très jolie comme site, mais je préfère la nôtre au point de vue pratique et je crois que le terrain est appelé à augmenter davantage de ce côté-ci, Ville-Marie ne pouvant s'étendre que de notre côté. Ton choix a été heureux. Mr Guay t'a-t-il écrit au sujet de quelques hypothèques qui sont encore inscrites sur notre propriété.

Mr Guay a écrit au baron de Kervain, il croit que ces hypothèques ont été payées mais qu'on a négligé de les faire rayer, il demande à Mr le baron de Kervain l'autorisation de faire le nécessaire et qu'il tient l'argent à sa disposition pour lui envoyer dés que tout sera bien en règle.

Mr le baron de Kervain exige l'argent immédiatement, mais la propriété étant achetée à condition qu'il n'y ait pas d'hypothèque, Mr Guay tient bon et défend nos intérêts. Une démarche à Nazareth, près de Gand, chez le baron de Kervain aplanirait probablement toutes les difficultés. Mr Guay dit qu'en gardant à piastres ce serait largement le montant des hypothèques.

Toto a décidément un goût prononcé pour la peinture. Il ne se contente pas de peindre les motocyclettes, il y a quelques jours, il passait la journée à la ferme, je suis arrivée à temps pour l'arrêter dans ses travaux ; il avait trouvé un bidon de couleur bleue avec un pinceau, il avait déjà peint toute une glace et commençait le plancher! Pour les projets de brasserie dont Lucy t'a parlé, je ne sais pas ce qu'elle a bien pu te dire, il n'est nullement question de cela pour le moment.

J'ai pu, dans la conversation, lui faire part de mes projets pour l'avenir, car certainement que dans quelques années, quand les enfants auront acquis une certaine expérience, je les verrai volontiers adjoindre un commerce quelconque à leur ferme, la brasserie irait très bien de pair avec une ferme.

Si Charles venait, il y aurait peut-être une combinaison à prendre avec lui, mais toutes ces choses là ont besoin d'être mûries et qu'on en parle, ce n'est pas par lettre qu'on peut discuter le pour et le contre et je n'en ai jamais même parlé à Charles dans mes lettres.

Tu peux être tout à fait tranquille, je ne suis pas devenue américaine et entreprenante et je resterai excessivement prudente pour l'avenir de mes 3 fils. Je ne me rappelle pas si je t'ai parlé dans mes lettres du cadeau que je dois faire à Madeleine Masurel pour son mariage.

Veux-tu demander à Mme Albert Wattinne quelle est la somme que donnent les tantes, je crois que c'est francs et tu les mettrais de ma part à Madeleine qui l'emploiera comme elle voudra, car il sera trop tard à mon retour pour m'occuper du cadeau moi-même.

Les travaux touchent à leur fin, le puits est terminé et semble donner bien de l'eau ; l'ouvrier de Brother ayant fait la noce toute la semaine, je n'ai pas pu avoir l'eau dans la maison, ce sera pour lundi prochain qu'on reprendra les travaux pour en finir. Il n'y a plus que la roue du moulin à poser, et la salle de bain et les lavabos. Les tuyaux sont posés partout. La façade est très jolie, blanche avec les encadrements bleus et le toit rouge. Marie a pris les mêmes couleurs.

Lucy a un fraise écrasé qui est beaucoup moins joli que notre bleu. Je passerai très probablement par Paris à mon retour, les trains sont plus commodes et je ferai quelques achats pour l'hiver! Je compte y rester le moins de temps possible, un jour ou deux. Au revoir, mon cher Francis, je t'embrasse bien affectueusement, meilleures amitiés de tous tes frères et soeurs. Jeudi à 10 heures nous embarquons sur le Météore ; Paul et Lucy nous accompagnent jusque Montréal où ils ont quelques courses à faire, Montréal est le Paris des Canadiens!

Comme je te l'ai dit dans ma dernière lettre, je m'arrêterai 2 jours à Ottawa pour l'exposition et pour conduire Robert chez les Pères, je pense pouvoir repartir le samedi soir pour Montréal afin de passer 2 ou 3 jours avec Paul et Lucy. Je descendrai à l'hôtel Viger. Mardi soir je prendrai le train pour New York, je descendrai à l'hôtel Lafayette où l'on parle français et je demanderai à l'hôtel qu'on s'occupe de mes bagages, d'aller les chercher au chemin de fer et de les enregistrer au bateau.

Une fois sur le bateau, c'est français et il n'y a plus de difficultés. Je ne sais encore si je passerai par Paris, c'est probable. Je te télégraphierai en arrivant au Havre. La semaine a été bien mauvaise comme temps, ce qui n'a pas empêché les fermiers de travailler dehors à enlever les souches, près de la maison d'abord, puis dans la prairie le long de la rue et dans toute la grande partie devant la maison. Il y en avait d'énormes où il a fallu atteler les deux chevaux gris.

Lundi ils pourront labourer d'un bout à l'autre. Le moteur a scié aussi une belle quantité de bois. Mr Ranger, notre voisin, celui qui a vendu sa maison à Lucy, est venu dimanche avec sa femme passer la soirée avec nous. Il fait revenir une certaine quantité de vaches laitières pour lui et nous allons en prendre quelques-unes aussi ; en les faisant venir ensemble cela coûtera moins cher de transport.

Comme on fait le beurre maintenant, quelques vaches en plus paieront bien. Mr Ranger a deux frères qui ont de grands troupeaux de vaches, ils s'y connaissent et se chargeront d'acheter. Mr Ranger ira les chercher au commencement d'octobre. Elles reviendront à 30 ou 35 piastres rendues ici.

J'ai été interrompu par Jacques qui voulait me montrer le distributeur de fumier en marche avant que je m'en aille ; on l'a essayé avec un peu de fumier, il me semble bien fonctionner. Leur ferme va être bien gérée, comme on dit ici, j'espère qu'elle leur rapportera dans un an ou deux, elle avait été fort négligée par les prédécesseurs. J'ai reçu enfin aujourd'hui les 3 colis de France, la caisse de vaisselle est arrivée remplie de débris, le reste en bon état ; je suis contente de pouvoir installer le tout avant mon départ.

La vaisselle de Marie a eu le même sort et je m'attendais à des dégâts, tout cela n'avait pas grande valeur, heureusement. Au revoir, mon cher Francis, à bientôt maintenant et en attendant, je t'embrasse bien affectueusement, tous tes frères et soeurs se joignent à moi. Que ta santé continue de même et que tu sois satisfait pour tour les désirs. Ecris nous encore de temps en temps.

Tes lettres nous intéressent beaucoup. Pour le moment nous faisons un hangar à bois. Je suis certain que cette industrie nous paierait très bien, car tous les fermiers sont bien décidés à tenir des vaches si il y avait une beurrerie.

Mais le moment est arrivé, et si nous nous ne le faisons pas un nommé Sirard en fera une. Avec à piastres, on peut faire une bonne petite beurrerie, on peut faire cela pour moins cher aussi, pour piastres on en fait une, mais il vaut mieux faire quelque chose de bien avec une bonne eau pour conserver mieux le beurre en été. Comme je le disais à Mère, avant de bâtir la beurrerie, nous passerons un contrat avec les fermiers qui nous promettront de tenir des vaches. Comme tu le vois, nous rendrions en même temps un grand service au pays.

Enfin Mère jugera cela comme elle voudra. Je te souhaite beaucoup de chance dans tes concours hippiques cette année, surtout pas de mauvaise chute. Ainsi, presque tous les commis du magasin ont la clef, et le dimanche, à toute heure ils rentrent là dedans avec des amis.

Embrasse Mère et Suzanne pour moi. Mumm, et nous avons reçu comme souvenirs de la traversée de très jolies coupe papiers, les messieurs avaient une chaînette à breloque pour la montre.

Les bonnes ont reçu des hoches. Nous avons eu une cabine tout à fait confortable sur la pont, bien grande, avec deux fenêtres que nous pouvions ouvrir nuit et jour. La nuit de jeudi à vendredi et la journée de vendredi nous avons beaucoup souffert de la chaleur, même nous, avec nos é fenêtres ouvertes. Les messieurs allaient au fumoir où ils restaient en manches de chemise. Charles, Suzanne et moi sommes restés paresseusement sur nos chaises longues sur le pont pour voir les nombreux cachalots qui se sont approchés du navire.

Enfin, vers 7 heures nous débarquions. Meilleur souvenir de Charles et de Suzanne. Ici à la ferme tout va bien, tes frères travaillent toujours avec le même plaisir et le même courage, ils sont en excellente voie.

Jacques et Jean avaient fait changer tout cela avant mon arrivée ; ce lot a été vendu piastres, soit piastres de bénéfice. La sécheresse à fait tort ; la paille est courte. Il y a 5 cochons, 11 moutons, 5 vaches et 2 ou 3 bêtes à cornes, une trentaine de poules. Il y a aussi des frères Maristes qui vont ouvrir une école pour les garçons. On a construit cette année un palais de justice. Mr Desrocher est venu avant hier passer la soirée avec sa femme, il a gardé de toi un excellent souvenir.

Boyle qui devait lui envoyer Ils en ont besoin. Je comptais que ces Donne de mes nouvelles aux deux bons-papas, je leur écrirai la semaine prochaine. Amitiés de tous tes frères et soeurs et bons baisers à Ninie, Charles et tous les enfants. Compliments aux bonnes, Henri, Marie , Charles et Jules. Elle a entraîné une brouille complète avec les de St Laon, ils ne se saluent même plus, et une réconciliation me semble difficile après une telle lettre où M.

Mathon termine en leur témoignant son plus profond mépris. Les de St Laon restent polis pour nous et me saluent, mais je ne suis pas allée rendre visite. Je vais arrêter leurs écritures fin août.

Les renseignements pris de plusieurs côtés sur M. Les gens sont bêtes! Les curés odieux, avec leur esprit de domination, le P. Chévrier et Mr Mathon ne sympathisaient pas du tout ; le P. Chévrier représente tout le clergé, ils sont tous odieux. Lambert et le P. Monsieur Mathon a dit à ses ménages que quand ils viendraient à Roubaix ils pourraient descendre chez lui mais sans enfants! Mme Pierre reste à New-York avec ses petites filles. Toute le récolte est faite, elle sera rentrée la semaine prochaine ; elle est belle malgré la grande sécheresse, mais il y aura très peu de paille.

Quand on aura battu le grain je te donnerai les résultats. Jacques commence à labourer chaque jour. Aucun animal ne peut passer à travers. Jacques a la représentation de cette maison et cela nous revient ainsi beaucoup moins cher. On supprime tous les fils de ronces qui sont dangereux pour les animaux.

Marie et Lucy ont un potager qui ne doit rien à celui de Mouvaux, elles ont de tout. Tomates, artichauts, salade, etc La semaine prochaine il part avec Mr Lapérière au lac Abitibi toujours pour ses postes. Avant hier soir, la fanfare est allée au devant de Monseigneur au quai.

Dimanche, grande sortie à St Placide, Jacques y sera, un break viendra les chercher pour aller donner une audition aux habitants de St Placide qui vont jouer une comédie. Je crois que cela ne vaudra pas les Français.

Tes cartes postales ont fait beaucoup de plaisir, on va te répondre. Compliments aux bonnes, à Henri, Marie et Jules. Je ne voudrais pas partir pour un si long voyage à travers bois sans te remercier auparavant.

Si tu as une carte assez complète du North Canada, tu verras fort bien le trajet que nous devons parcourir. Je suis fort content de faire cet aventureux voyage qui me fera connaître en même temps une grande partie du pays. Je ne sais pas si André trouvera la vie des bois aussi agréable que moi, lui qui est maintenant trop habitué à son confort et à son petit dessert à chaque repas.

Tous nos animaux sont en excellente santé ainsi que nous même et notre personnel. Nous avons fait défricher du terrain cette année et nous avons encore deux individus qui y travaillent ; malheureusement avec leurs pipes ils ont fait prendre le feu aux tas de branches sèches et nous craignons que notre bois de chauffage, mis en tas à cet endroit, ne brûle avec le reste.

Allons, mon cher Francis, je vais te laisser maintenant afin de répondre un petit mot à Maurice qui est impatient de recevoir de nos nouvelles. Une excellente poignée de main. Nous avons été passer notre après-midi à Ville Marie pour voir les différents jeux organisés sur une grande pelouse. La fanfare dont Jacques fait partie a joué plusieurs morceaux. Il y avait des courses, des sauts en hauteur et en longueur, des courses aux pommes de terre etc.

Pour le saut en hauteur, il a été second. Son premier prix lui a valu une belle pipe en écume. Hier mardi tout le village était encore en fête ; a 10 heures on se rendait à la grotte de Lourdes musique en tête pour une grand messe en plein air. A midi dîner chez les soeurs au pensionnat avec Mgr. Le dîner était servi par des jeunes filles. Comme menu un plat de viande avec 2 légumes, jambon et salade de légumes.

Puis des tartes de toutes les sortes, des blancs mangers etc. Mgr a eu, je crois un menu un peu plus important. A 4 heures, Mgr prenait le bateau le Météore pour partir à Hayleybury. Là les musiciens sont descendus et ont repris le bateau qui venait de Témiscamingue. A Ville Marie ils sont allés donner une sérénade au juge Bellanger en visite chez les Bellanger que tu connais.

Il a remercié par un joli petit speach et a donné 10 piastres pour la caisse de la musique. Puis ils sont allés au presbytère jouer un morceau, le P. Chevrier les a beaucoup remerciés de leur concours et leur a offert des cigares et du vin. Lambert qui a organisé la fanfare, il fait sa partie comme les autres. Jacques est rentré vers 7 heures enchanté de sa journée. Jacques est parti au quai chercher des clôtures, il devrait en même temps déposer Suzanne en classe.

Robert est au bois où il abat avec ardeur. La culture cette année leur a donné de quoi nourrir leurs animaux, mais ils avaient eu leur ferme fin mai et ont dû semer trop tard. Ils en ont repris pour 90 piastres ils en ont maintenant pour piastres et ils ont vendu pour piastres au boucher puis pour Ils en ont pour 50 piastres et ont gagné Ils ont pour 15 piastres et on gagné 21 piastres sur la volaille et 39 piastres sur les oeufs.

Les pois servent à faire la moulée pour les cochons. Ainsi on a commencé par acheter 6 moutons pour 24 piastres et par la multiplication le troupeau vaut maintenant 50 piastres et on en a vendu pour 57 piastres Le piqueur est venu aux magasins Mathon, Paul a pris la commande et à 5 heures du matin il envoyait 2 chevaux avec un chargement de provisions.

Il a gagné, mais il a encore un ou deux petits procès à finir, paraît-il! Il prend une branche de coudrier en forme de fourche, il prend les deux extrémités dans chaque main en mettant la pointe en haut. Je te dirai plus tard. Toutes les récoltes sont battues et mises en grange. Le grain est superbe, la sécheresse a nui à la quantité mais pas à la qualité. Lettre de Mère Ville-Marie, 20 septembre Mon cher Francis, Les Mathon viennent de repartir avec leurs enfants après une bonne journée de dimanche passée à la ferme!

Quant à Marie et moi, je ne sais pas pour quelle raison elle ne marque pas avec nous. Le temps est toujours beau et sec, le baromètre excellent, quand aurons-nous la pluie? Les bêtes pourront aller y boire et cela ménagera le puits creusé aux écuries.

Les puits artésiens sont inépuisables, paraît-il. Le vétérinaire a logé ici et est reparti ce matin par le bateau de 9 heures. Suzanne est fort contente en classe et plutôt que de prendre une maison à la baie, je la mettrai en pension du lundi matin au vendredi soir. Compliments aux bonnes et à tout le personnel. Nous avons eu acres, une maison, des granges, des animaux et tout le matériel pour Les bois ont leur valeur et payent le défrichage, nous avons fait une bonne affaire qui rapportera quand elle sera bien mise en valeur.

Le frère Maufait est allé à Québec avec Mr Guay pour obtenir du gouvernement un chemin qui irait de Ville-Marie rejoindre le Transcontinental. Jean est bien content. Il fera un voyage désagréable par ce vent et cette pluie dans son petit canot de sauvage. Il en a pour plusieurs jours et doit camper sous la tente dans les bois, la nuit. Je lui avais donné 2 gravures à encadrer à mon arrivée, il a seulement reçu maintenant les échantillons de baguettes.

Je vais tâcher de te mettre au courant des récents événements. Pauvre gros Drédré, il va me revenir bien maigri et très probablement avec un fameux rhume car depuis lundi il fait un temps atroce, du vent et de la pluie, mais depuis hier il gèle ; hier soir nous avons vu les premiers flocons de neige.

Lapérrière, la marraine Suzanne. Mon personnel marche à ravir. Nous nous faisons un véritable bonheur de te revoir au milieu de nous. Il nous demande de lui écrire poste restante à Chicago pour lui donner son itinéraire jusque Ville-Marie. Il y a en ce moment 4 teams employées à creuser le parcours avec les charrues. On espère pouvoir donner la 1ère course à la fin du mois.

André a fait revenir quelques voitures de courses ; il a reçu aussi ses traîneaux. On a vu plusieurs fois Tobias à la baie, mais il est naturellement en froid avec les Mathon! Les de St Laon et les Laprèle passent leur vie ensemble. Jean est aux anges! Mme Eugène Masurel qui a encore une fille à doter doit aussi être de mon avis. Nous avons eu vétérinaire pour la soigner. Suzanne est en pension fort contente du lundi au vendredi, elle a beaucoup de plaisir et travailler bien.

Insiste pour élever ce taux à 8. Breton nous est arrivé avant hier et il est reparti ce matin. Un conseil est difficile à donner! Je leur ai dit que je ne pouvais plus rien leur avancer, ils ne comptent plus sur moi. Leur magasin marche bien, mais ils ont adjoint un commerce de fourrures de compte à demi avec M. Ne dis rien de tout ceci ; quant à bon-papa François, Paul lui avait demandé de remettre le payement des intérêts à plus tard, il a consenti.

Lady va très bien et a repris son service. Cet après-midi, ils sont allés passer les drilles dans le puits artésien que le gravier et le sable avaient encore une fois bouché. La semaine dernière on a planté des arbres et des sapins tout le tour de la maison, elle a un tout autre aspect ; au printemps si nos fermiers en avaient le temps ils planteraient une allée de la route à la maison.

Tu me dis dans ta dernière lettre que les livres de M. Veux-tu remettre de ma part 50 francs à M. Castelnot pour la distribution de Noël à laquelle je participais les autres années et 50 francs pour des messes pour les défunts de la famille. Je te charge aussi de remettre à Ninie pour la St Nicolas de ses enfants cent dix francs.

Rien de bien particulier ici. Mercredi 4 Nous avons une tempête de neige depuis hier soir, tout est blanc, on a rentré ce matin les 2 poulains, il reste encore les moutons dehors, on ne les rentre que quand il y a un pied et demi de neige.

On a tué une truie hier, rien que la tête pesait 37 livres. Le paysage sur la route est fort varié, tantôt lac, rivières, montagnes, plaines ou bois, le tout évidemment à son état le plus sauvage. Te raconter en détails par lettre un voyage aussi long et aussi rempli de petites péripéties que celui là, serait une entreprise à laquelle ma plume aurait peine à venir à bout ; je préférerais te raconter tout cela de vive voix quand tu viendras nous voir, espérons que ce sera pour le prochain.

Ne connais-tu pas un remède efficace à cette tare. Si tu vois Philippe, demande lui conseil. Samedi on a encore pu labourer mais à 4 chevaux avec la grosse charrue. On a soin de fermer le poulailler chaque soir, car les renards en hiver, rôdent fréquemment autour des poulaillers. Nous devons en argent, le Père Chevrier nous a taxé pour 10 piastres, comme la famille Guay ; le ménages Mathon donnent ensemble 15 piastres. Paul doit rentrer ce matin de Woodstock ; les nouvelles de Mr Lapérière sont bonnes, la fièvre est tombée mais il ne peut pas encore se lever.

Marie est encore venue dîner à la ferme hier, elle est très vaillante. Pour un an à partir de Janvier. Je confie ma lettre à Jacques qui part pour la baie chercher une provision de choux venant du potager de ces dames Mathon Sa fille est fort sage, elle mange et elle dort.

La jeune nurse est fort capable malgré ses 20 ans, enfin tout va comme sur des roulettes. Puis ils sont allés se camper dans une vieille cabane au milieu des bois pendant plusieurs nuits, dans la journée ils cherchaient les pistes de gibier. Nous sommes toujours en excellente santé ; nos animaux sont beaux et gras et les poulains commencent à marcher à la hauteur comme dirait Jules. En ce moment nous travaillons au bois. Souhaite la bonne année de ma part à tout ton personnel, sans en oublier un seul.

Alègre, né en , est arrêté en , et reconnaît avoir commis cinq meurtres et six viols , pour lesquels il est condamné à 30 ans de prison en Mais, la cellule de gendarmerie Homicide 31, chargée d'enquêter sur disparitions non élucidées dans la région de Toulouse au cours des années 80 et 90, met la main sur des témoignages qui ouvrent un nouveau volet de l'affaire: En , une vingtaine de vieux dossiers de meurtres non élucidés sont rouverts.

Déjà condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 22 ans pour les meurtres et viols de cinq jeunes femmes et un sixième viol en , Patrice Alègre est mis en examen en à cinq reprises par le juge d'instruction Serge Lemoine. Il est poursuivi pour de nouveaux chefs: Outre ces informations judiciaires, le parquet de Toulouse ouvre le 15 avril une information contre " Patrice Alègre et tous autres " pour des faits de " proxénétisme en bande organisée, viols et complicité, actes de tortures et de barbarie, viols sur mineurs par personne dépositaire d'une autorité publique ".

La procédure est confiée aux juges Nicole Bergougnan et Thierry Perriquet. Cette liste reprend une partie des disparitions non élucidées dans la région toulousaine. Il avait le corps entravé par des liens et relié à un plot en béton. Au total, 15 morts suspectes ont été classées en suicides.

On a retrouvé du sang partout dans son appartement, jusqu'au sous-sol, en passant par le palier et les escaliers, selon le livre "Homicide 31", et le matin même des voisins ont entendu des cris. Elle a été tuée d'un coup à la tête , et son corps est retrouvé sous des branchages, pas loin de là où on a retrouvé le corps de Laure Martinet, une victime avérée de Dutroux.

Retrouvée morte par son fils, chez elle à Toulouse le 30 novembre , avec une cordelette autour du cou, une couche-culotte pliée en huit dans la bouche et un couteau dans la gorge.

Elle a été égorgée et étouffée mais on a conclu au suicide. Les deux experts légistes adeptes du suicide Bras et Alengrin ont estimé que " la défunte, après avoir essayé dans un premier temps de s'entailler la gorge avec un couteau, avait pu tenter de se pendre à l'aide de la cordelette, puis, n'y parvenant pas, se planter le couteau de cuisine à travers la gorge [ Conclusion des deux experts: Le dossier a été rouvert en , et en un ancien compagnon de la victime est mis en examen, et renvoyé aux assises en [1].

En janvier l'Etat a été condamné pour faute lourde , suite à la réouverture de l'enquête en , car l'instruction contre l'ex compagnon avait du être annulée suite à une erreur de procédure. Personne ne sera jamais condamné pour ce crime. Alègre avait 20 ans et vendait de la drogue dans le quartier.

Il a bénéficié d'un non-lieu, pourtant l'appartement de la victime avait été incendié, comme dans 3 autres meurtres pour lesquels Alègre a été jugé coupable, et pour lesquels un expert a relevé une " unicité d'auteur ". Deux prostituées du quartier ont refusé de monter avec lui ce jour-là à cause de son comportement. Cinq jours auparavant, le gardien de l'immeuble avait trouvé dans le local à poubelle son sac à dos jeté contenant ses papiers d'identité [2].

Pourtant, et bien qu'on ait aussi retrouvé les empreintes d'Alègre sur un objet de l'appartement, les légistes Bras et Alengrin ont conclu à une intoxication aux médicaments. Il avait travaillé avec elle au bar de la gare. Alègre a été condamné en pour ce meurtre. Au début de l'enquête, à l'automne , les gendarmes se rendent dans l'immeuble de la victime, près de la gare Matabiau. Ils tombent sur le gardien, qui se rappelle du crime, et Alègre désigne l'appartement où il a tué Valérie Tariote.

Ces aveux ont été obtenus en échange de champagne et de quelques huîtres. Selon le tueur, il l'a tuée parce qu'elle a refusé d'aller plus loin avec lui. Mais dans son livre, Roussel explique que cette version est forcément fausse: Alègre a menti sur plusieurs points. Par exemple, cela faisait plusieurs mois qu'il ne travaillait plus au café quand il a tué la jeune femme. De plus, elle avait signalé au gardien quelques jours plus tôt que quelqu'un s'était introduit chez elle, sans rien voler cependant.

Peut-être aussi sur commande, l'hypothèse ne peut être exclue. Car un élément jette le trouvle quant aux raisons de la mort de Valérie: Elle semblait très nerveuse et a dit qu'elle avait peur, qu'elle se sentait menacée parce qu'elle avait mis les pieds là où elle n'aurait pas dû ", écrit le gendarme, qui a lu ces propos dans la presse car la dame ne s'est pas confiée à la cellule d'enquête. Et de poursuivre, au sujet d'Alègre: Fallait-il faire taire Valérie Tariotte?

Et si oui, pourquoi? Dans son journal intime remis à la police , elle mentionne une rencontre avec "Pat"au cours de sa promenade autour du lac de Flourens où Alègre allait souvent pêcher. Pour cette affaire, Alègre a eu un non lieu confirmé le 9 septembre par Panzani.

Le chauffeur est réentendu un an plus tard par la cellule, mais il ne se souvient plus d'Hélène Loubradou, et Alègre n'a jamais été entendu sur cette affaire. Finalement, le dossier a été clos par un non lieu en septembre Les faits se sont produits à Plaisance-du-Touch. Il a finalement été condamné pour ce meurtre, qu'il a plus ou moins avoué.

Elle disparait de chez elle le 1 er mai On a retrouvé le corps dans un terrain vague, dissimulé sous des branchages selon la presse, mais selon Roussel, " Son corps totalement putréfié a été retrouvé onze jours plus tard sous un pneu de tracteur et une bâche plastique ". En tout cas il faut être très fort pour déplacer seul un pneu de tracteur. Le dossier a été rouvert quand Alègre a été arrêté, une deuxième autopsie a montré une trace de coup violent à la tête, mais Alègre a finalement eu un non lieu en mars Des soupçons se sont aussi portés sur le père de la jeune fille.

Alègre avait des amis proches à Saint-Jory, comme Gilles Bivi, chez qui il avait séjourné et avec qui il a pris l'apero chez Bourragué. Il participait aussi à des fêtes au foyer des jeunes qu'il fréquentait à l'époque. C'est à Saint-Jory aussi que sa compagne Cécile était hébergée chez une amie, employée communale, durant l'été Il la rejoignait entre deux deals dans le quartier de la gare Matabiau, à Toulouse, pour voir sa fille Anaïs, âgée d'1 an à l'époque.

Il y a des gens qui savent ici, ils me l'ont dit, mais ils ont peur de parler, sachant qui il est ", s'indigne Elizabeth Réorda, qui attend un aveu pour faire le deuil de Valérie. Précision de Michel Roussel: Elle a reçu des coups au visage, et a été retrouvée avec une bombe lacrymogène entre les jambes , le collant baissé. A l'époque, les flics tentent de faire croire aux parents qu'Edith se prostituait. Après exhumation du corps en , on a découvert des traces de " coups extrêmement violents au visage " et conclu à une "mort violente".

Marc Bourragué était de permanence ce jour-là. Si cette jeune femme originaire de Chamonix a bien eu dans le passé des soucis avec la gendarmerie pour des affaires de stupéfiants, rien à Toulouse, où elle était installée depuis huit mois, ne permet de la mettre en cause.

Elle ne figure pas au fichier des moeurs. Bourragué voyait Fanny, une des prostituées au coeur de l'affaire, le soir où Edith Sschleichardt a été tuée, et il est parti brusquement pour se rendre sur les lieux du crime, comme en attestent des photos prises sur place. Son visage portait des traces de coups. Patricia dit avoir assisté au meurtre, commis par Alègre et Lakhdar Messaoudène Alègre a eu un non-lieu en janvier , on a conclu que Galbardi était morte par intoxication.

Ziegler a immédiatement prévenu Messaoudène et Alègre et leur a conseillé de la liquider. Fanny dit avoir assisté à cette conversation également.

Malgré cela, Messaoudène nie connaitre Alègre, et au départ les flics soupçonnent le frère de Line Galbardi d'être responsable de sa mort, et il est même accusé d'avoir eu avec elle des relations incestueuses. On va le voir dans cet article, mais Fanny et Patricia ont été prositituées à Toulouse au moment où Alègre a commis certains de ses crimes, dont celui d'une autre prostituée, Line Galbardi. Elle est vite devenue toxicomane, et a perdu tout contact avec sa famille. Elle arrive à Toulouse fin avec son mac, Biriam Djallo.

Quelques semaines plus tard, elle est assassinée à l'hôtel de l'Europe. La première autopsie avait conclu à une mort par asphyxie, la deuxième constate des coups sur la tête. Peu de témoins sont interrogés. Il est mort en La deuxième autopsie de Line Galbardi en montre que la mort est due à des coups assénés sur le crâne avec une grande violence. Je lui ai révélé ce qui s'était passé pour Line. Il me répond que, pour moi, il est temps de partir, que je dois faire une déposition et m'indique de n'en rester qu'aux généralités… Il m'accompagne devant ses collègues, qui, d'ailleurs, ne me poseront aucune des questions que vous me posez… Lionel m'avait dit que l'affaire allait être classée ".

A cette époque, selon plusieurs prostituées du quartier Matabiau, les flics réclamaient des enveloppes aux filles en échange de les laisser travailler à peu près tranquillement. Il était aussi de notoriété publique dans le milieu, que certains flics étaient amis avec les caïds locaux, parmi lesquels Alègre et Messaoudène.

Il a écrit le contraire au juge Lemoine. Le lendemain, les policiers de la sûreté présents, les commandants de police Jean-Pierre Zerr, Jean-Claude Jolibert et leur patron le commissaire Gérard Athier, mentionnent six fois dans les procès-verbaux le déplacement de "monsieur le procureur de la République" sans le nommer; et oublient de qui il s'agit.

Marc Bourragué se mêle de l'enquête sur le meurtre en se rendant sur les lieux à l'hôtel de l'Europe, alors qu'il n'est pas de permanence le tableau des permanences disparaîtra, mais la magistrate Brigitte Grosjean a confirmé que c'était elle qui était de permanence. D'ailleurs, la chambre où s'est déroulé le crime officiellement ne correspond pas à la description des faits.

Le gardien est mort en , juste avant le non-lieu prononcé pour le meurtre de Line Galbardi. Dans sa lettre à Karl Zéro, il écrit: Elle a pris peur et est allée se confier à M. Bidule, un soir de ramassage d'enveloppes.

Je l'ai tuée à l'hôtel de l'Europe en présence de Patricia et de Vicky". Il y a un non lieu en janvier pour ce meurtre. Ce qui est incroyable, c'est qu'on détient depuis les empreintes digitales d'Alègre, arrêté alors pour un vol de mobylette. Elle débutait dans la prostitution depuis quelques jours. Quatre autres jeunes filles auraient été "cimentées" dans ce lac. Apparemment, il existe des traces du passage de Patricia au commissariat peu après le meurtre de "la puce".

Suite à cela, un ami d'Alègre lui a donné rendez-vous dans un hôtel où elle devait se rendre sous un faux nom, si bien que Patricia a choisi d'arrêter la prostitution et de fuir Toulouse. En , tous les scellés concernant ce dossier avaient disparu. Elle est allée porter plainte contre Alègre en Lorsque les enquêteurs lui posent des questions sur Line Galbardi, elle leur répond que Patricia et Fanny, selon elle, ont " assisté au meurtre ".

L'autopsie conclut à une mort par asphyxie. Son corps est retrouvé le 6 décembre , à demi immergé dans la Garonne, vingt kilomètres en aval de Toulouse, près de Merville, dans une zone où Alègre allait pêcher et proche des lieux où on a retrouvé les corps de deux femmes dont l'une a été tuée. Il a été mis en examen pour ce meurtre , classé par un non lieu. Son mac était un avocat appelé "René". Il est possible que Josette Poiroux ait été tuée car elle cassait les prix.

Selon Roussel, " un témoin affirme avoir croisé Alègre dans l'immeuble ". Elle est retrouvée dans sa baignoire, l'affaire est classée comme accident malgré que la victime ait reçu des coups sur la tête. Certains éléments du dossiers suggèrent un lien avec Alègre, selon Roussel. L'affaire a été conclue par un non lieu. Ce soir-là, elle sort en boîte avec Alègre, qui vient de rompre avec Sylvie P. Son assassinat est lié au monde de la nuit toulousaine". Cette affaire a été classé en suicide le soir même.

La famille de Martine MATIAS a remarqué que des objets avaient disparu de son appartement, bien que l'incendie avait presque tout détruit.

Mais un sac à main a disparu, car la boucle n'aurait pas brûlé et n'a pas été retrouvée, ainsi que des CD. Selon le flic qui a dirigé la cellule Homicide 31, Michel Roussel, Alègre a du la repérer, l'a suivie et lui a tendu un traquenard en dévissant l'amploule du couloir.

Il avait aussi prévu du chloroforme la victime en a inhalé et ingéré. Le corps de Mireille Normand a été enterré dans le jardin de sa grande maison, en Ariège. Elle a été bâillonnée, ligotée, violée et torturée [10].

Il a été condamné pour ce meurtre en , et c'était le premier qu'il a avoué lors de son arrestation quelques mois plus tard. Elle est battue, violée, son appartement est incendié. Le lendemain du meurtre, il est arrêté le 4 septembre C'est l'un des cinq meurtres pour lesquels Alègre a été condamné en février En , une information est ouverte pour homicides volontaires.

Elle, elle a dressé des filles pour les mettre sur le trottoir. Elle a déclaré des choses que je ne confirme pas. Mais dans le secteur de Toulouse, il y a pas moins de morts suspectes entre et Juste après avoir remis son rapport, Bréard est muté à Bordeaux. Si j'en crois sa date de naissance, elle avait maximum quinze ans. Fait avoué et reconnu puisque son proxénète sera condamné en correctionnelle de ce chef ".

Il aura la bonne idée d'ouvrir le coffre et, stupéfaction, y découvrira la présence d'un cadavre. Il confiera alors à ses proches qu'à Toulouse, il se passait des choses tés graves Très dévouée pour ses amis, cette personne organisait des soirées très chaudes, se chargeant même de trouver les lieux ou demeures pour ce faire.

Il paraît même qu'elle organisait des soirées "spéciales flics". Les témoins sont fort nombreux pour attester que sur le quai où était situé cet établissement c'est à longueur de nuit que les véhicules y stationnaient et que même des policiers s'y trouvaient à demeure. Ces soirées se passaient dans les environs de Toulouse et même dans des établissements de départements limitrophes. Selon les aveux d'une tenancière il y avait parfois jusqu'à soixante dix personnes par soirée, de préférence masqués mais dans la nuit, les masques tombaient d'eux mêmes et ainsi tout ce "beau monde" se reconnaissait.

Il a même été indiqué que chaque participant réglait la somme de francs". Elle raconte les relations de celui-ci avec des policiers du commissariat de Toulouse et son implication dans des trafics d'armes et drogues.

Elle se retrouve à 18 ans, en novembre sur le trottoir, face à l'hôtel de l'Europe , dans le quartier Matabiau. Ce soir, tu pars avec un client pour la nuit ". Je suis partie avec ce client, qui s'avère aujourd'hui être Marc Bourragué.

Je ne le savais pas à l'époque mais je l'ai reconnu en photo dans La Dépêche lorsque le scandale a éclaté mais aussi à une audience au tribunal de Montauban. Ce soir-là, on a fait beaucoup de kilomètres et on est arrivé dans une grande maison à Arbas. En fait, je suis restée deux ou trois heures avec lui et il m'a ramenée à Toulouse. Les rapports ont été normaux, il n'y avait pas plusieurs personnes, ni d'acte de barbarie.

Il ne m'a pas payé la passe, Lakhdar m'avait dit que c'était arrangé avec lui. Patricia m'a dit qu'il fallait être protégée et m'a présenté Lakhdar. Il m'a amené chez lui au Mirail où il m'a "essayée". Il me battait aussi, je prenais des coups". Sur instruction de Messaoudène, elle remettra "une seule fois, une enveloppe à des policiers que je ne connais pas".

Père éducateur, mère assistante sociale. Ado turbulente, prostituée en septembre , quand elle est hébergée par Messaoudène , à 16 ans. Le 16 novembre , elle est arrêtée par une patrouille de gendarmerie avec un client dans une voiture. Le colonel Kouider Lakhal qui mène l'enquête a mis de côté les charges les plus graves contre Messaoudène , comme les actes de totures et les viols sur mineure.

Le procès se retourne contre les plaignants. Messaoudène et Alègre obtiennent un non-lieu. Patricia l'a aussi présentée à Lakhdar, qui, assure Nathalie, " me prenait tout l'argent et me procurait les préservatifs". Mais le proxénète a des projets pour la jeune femme, qu'il veut placer sur le trottoir à Marseille. Elle refuse car elle veut surtout conserver son droit de visite à son fils tous les quinze jours.

Elle dépose plainte et Lakhdar sera finalement arrêté le 24 janvier à son QG, le bar de la Meunière, par les inspecteurs Brousse et Bernardou de la sûreté toulousaine. Quand l'équipe de Roussel l'a recontactée en , elle a dit qu'elle ne parlerait jamais du Capitole, c'est-à-dire la mairie de Toulouse. Sur son entrée dans le milieu, elle a expliqué en mai à un journaliste du Parisien: Ces gens-là ne vous laissent pas le choix. J'ai été battue et violée. Le journaliste lui demande pourquoi elle n'a pas résisté, elle répond: Je l'ai ensuite mise à l'abri, loin d'ici.

Dans cette interview du 3 mai , avant le show de Baudis, Fanny explique que Messaoudène, et aussi Alègre, avaient le rôle d'"essayeurs" et de "rabatteurs" des filles, parfois de mineures de 15, 16 ans, en fugue, qu'il trouvaient autour de la gare Matabiau. Elle dit qu'Alègre fournissait des filles notamment pour des soirées sado-maso, pour des clients: Le jeu a dérapé. D'après certains témoins, Lakhal a trainé du côté de l'incinérateur de Cazères.

Il a été viré de la SPA en suite à sa gestion contestée. Lakhal nie aussi, contre toute évidence, avoir jamais rencontré Messaoudène , alors que Messaoudene dit que Lakhal lui a conseillé de se mettre au vert. On peut aussi noter que la fille de Lakhal était amie avec l'une des disparues , Hélène Loubradou. Depuis, Lakhal est devenu avocat. Messaoudène est emprisonné le 25 pour proxénétisme aggravé, sur réquisitoires de Bourragué, et le 28, il est interrogé par les gendarmes.

Le PV d'audition disparaîtra. Condamné à 3 ans de prison, il est expulsé en Algérie en juin , selon lui afin qu'il ne parle pas: J'ai été manipulé par une société pourrie ". Messaoudène rentre spontanément en France en juin pour y être mis en examen [12].

Il avait déjà fait l'objet d'une enquête pour proxénétisme aggravé dès le 17 novembre Gilles Bivi est un vieil ami de Bourragué, mais aussi de Patrice Alègre lui-même, et les deux fréquentent Saint-Geniès, le village où Laure Martinet a vécu et a été tuée.

Selon le livre "Homicide 31", Bivi a raconté cette amitié à Michel Roussel: Ils fréquentent tous deux Saint-Geniès. Gilles Bivi est allé fréquemment en Espagne avec Patrice Alègre ". Bivi, selon certains, était surtout un trafiquant de coke et un petit délinquant, mais il a proposé d'aider les gendarmes à retrouver Alègre en lui faisant croire qu'il l'aiderait dans sa cavale.

C'est lui qui avait fait le lien entre les quatre meurtres pour lesquels Alègre a été condamné en Douze dossiers de "suicides", meurtres ou disparitions non résolus sont mis sur la table pour être examinés afin de savoir si Alègre en est responsable: Fanny, ex-"gonzesse" d'un directeur de firme, M.

Elle dessine un plan du bureau de Marcus et un portrait de celui-ci, tous deux très ressemblants, en écrivant à côté: En il avait déjà eu une procédure pour proxénétisme aggravé. Il a montré un passeport qui prouverait son innocence pour le meurtre de Galbardi. A travers le pare-brise, il a distinctement discerné le visage du conducteur qui a immédiatement démarré en trombe, le jetant du même coup à terre.

Puis, Fanny et Patricia, qui avaient fui la région de Toulouse après le meurtre de Line Galbardi, sont mises en confiance par Roussel et elles parlent des soirées toulousaines. La deuxième affaire commence , impliquant des notables, dont Baudis.

Juste avant, il a parlé à ses enfants des soirées sado maso des notables et magistrats toulousains, ainsi que de leurs arrangements avec la """justice""".

Il est incinéré contre sa volonté très rapidement après sa mort. Mais ce n'est pas une blague: Cela a eu pour effet de mettre une pression importante sur l'équipe d'Homicide Labarrère, maire de Pau pendant plusieurs décennies, est un des premiers politiques à avoir admis publiquement son homosexualité, dans les années Quant à Douste Blazy, il y a cet épisode à la Mammounia, à Marrakech, à peu près à la même époque. Patricia et Fanny ont évoqué le maire de Toulouse, Baudis, durant des auditions.

Mais l'enquête est divisée en deux: Sous la direction du juge Serge Lemoine, Michel Roussel ne se consacrera désormais plus qu'aux vingt-trois meurtres imputés à Alègre. La hiérarchie de la gendarmerie reprochait à Roussel d'avoir acté sur procès-verbal les noms qui dérangent, et de ne pas avoir "tamisé les auditions", ce qui est pourtant illégal.

Le même jour, une confrontation est organisée entre Alègre, Fanny et Patricia. Alègre admet seulement un apéro chez Bourragué mais nie tout le reste.

Le 12 mai, lors de la confrontation avec Fanny et Patricia, Alègre avoue qu'il a bien pris un apéro chez le procureur à Launaguet, Bourragué. Bourraguet admettra plus tard que cet apéro a eu lieu en présence du braqueur Gilles Bivi, qu'il qualifie d'"ami" [14]. Le média précisait encore: Autant dire qu'il s'agit-là du schéma classique de l'homme de main, chargé de trouver des victimes pour l'amusement d'une élite de tarés, comme Dutroux, comme beaucoup d'autres Dans La Dépêche, on considérait que les témoignages des deux femmes semblaient solides, et pourtant elles y allaient fort, comme le résumait l'article: C'est seulement après le passage de Baudis à TF1 le 18 mai que Fanny et Patricia seront traitées d'affabulatrices.

Pourtant, Roussel rappelle dans son livre qu'elles ont toutes les deux subi des expertises psychiatriques qui les avaient considérées crédibles, sans trouble mental les amenant à mentir. En faisant ces révélations, Patricia est terrorisée. De son côté, Roussel sent que la pression monte pour l'écarter du volet "people" de l'affaire. Et Mouret, qui est responsable du volet chaud, décide de "mettre la pression" sur les deux témoins dérangeants.

Il sera écarté quelques jours plus tard car les juges n'étaient pas satisfaits de son travail. Le 22 mai , VSD révèle l'écoute téléphonique judiciaire de Wafaa qui parle de Baudis comme d'un client régulier à Paris. Tous les soirs, j'étais chez moi avec ma famille". Avant même que leurs noms ne soient cités publiquement, Dominique Baudis, Marc Bourragué, un ancien substitut du procureur de la République de Toulouse, Jean Volff, ex-procureur général de la cour d'appel, ou encore Jean-Jacques Ignacio, avocat général, ont choisi de prendre les devants pour se défendre et clamer leur innocence.

Il répond point par point à l'ensemble des attaques.

Choisissez votre hébergement

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.