Imperial Cleaning

Montagne de Lure

L'arrivée a été une nouvelle fois jugée à la station sur le versant sud.

' + titre + '

Horoscope Taureau

Après la campagne de - av. Des fouilles archéologiques ont permis d'exhumer un grand sanctuaire gallo-romain dont les vestiges, essentiellement des lampes votives, sont conservés au musée archéologique d' Apt. Ce lieu, surnommé le Lourdes des Gaulois, ne semble pas avoir été christianisé [ 90 ].

C'est une fois l'habitat descendu dans la vallée, que les constructions de l'oppidum furent détruites et remplacées par ce complexe cultuel. Les murailles conservées délimitaient une enceinte à laquelle menait une voie sacrée. Un grand pèlerinage se mit en place, à partir des premières années de l' ère chrétienne. La montagne de Lure est franchie de manière régulière à l'époque romaine au pas de Redortiers, au col de Saint-Vincent et à la baisse de Malcor, comme l'attestent les sites archéologiques situés sur les voies y menant au Contadour, à Jansiac et au Jas de madame [ 93 ].

Les vestiges de l' Antiquité romaine correspondent à des établissements agricoles et artisanaux ainsi que, ponctuellement, à des sépultures à incinération ou à inhumation le long des axes de communication. Ils sont denses dans les zones fertiles. Sur le versant sud, ils ont été trouvés à Cruis, Saint-Étienne-les-Orgues, Ongles, Banon et sa vallée, à l'ubac, aux thermes de Montbrun-les-Bains, Bevons et dans la vallée du Jabron [ 95 ].

Il a été fouillé entre et Quelques inscriptions renseignent sur le culte des dieux. À Aubignosc une se rapportait à Sylvanus , à Noyers-sur-Jabron, une autre à Mars , tout comme à Châteauneuf-Miravail, où en , fut découverte, au quartier de Lange, une stèle épigraphique en l'honneur de Mars Nabelcus [ 95 ].

Il crée une institution originale, la concathédralité: Chaque chapitre administre une partie du diocèse: Louis Stouff , en , a réalisé une étude qui a pu mettre en évidence l'importance du peuplement de la montagne au cours du Moyen Âge et la disparition de nombre d'habitats depuis cette période.

C'était, le plus souvent, des petits villages regroupés autour d'un castrum. Elle a été fondée par l' abbaye de Boscodon , fille de l' abbaye Notre-Dame-de-Chalais [ 99 ] , et construite, dès , sous la responsabilité de Guigues de Revel. L'acte de donation fut confirmé en [ ]. Il y était fait mention, entre autres, d'un cellier, sis près de Saint-Étienne-les-Orgues , donné par Guillaume IV de Forcalquier , en novembre [ ].

S'y ajoutaient les prieurés donnés à l'abbaye dans le pays d'Aigues , la région de Manosque et la vallée du Jabron [ ]. Comme en , l'abbaye de Chalais avait intégré l' ordre des cisterciens , celle de Lure demanda d'être rattachée aux dominicains d' Aix.

L'abbaye fut rattachée au chapitre de la cathédrale Notre-Dame des Doms d'Avignon [ ]. Dès lors, la règle se relâcha et il y eut de moins en moins de moines qui restèrent l'hiver à l'abbaye. Ils préféraient descendre à leur cellier qui fut désormais rebaptisé l' Abbadié l'abbaye.

Placée désormais sous l'autorité d'un abbé commanditaire qui ne résidait pas, l'abbaye périclita. Elle fut brûlée, en , au cours des guerres de religion , le même sort fut réservé à l' Abbadié , en Mais en , le conseil de ville de Saint-Étienne et le clergé local décidèrent de faire restaurer les lieux.

Des travaux furent entrepris tant sur l'abbatiale, que sur l'ermitage, la fontaine et la citerne. Ils s'achevèrent en [ ].

En , l'abbé commanditaire se vit dépouiller de ses ressources par la vente des terres agricoles de Lure. Le conseil municipal de Saint-Étienne, quant à lui, se porta acquéreur, le 4 avril de l'abbaye et de ses communs ainsi que de la source. Petit à petit les abords furent aménagés par la plantation de vingt-deux tilleuls, en , la restauration de l'ermitage, en , et celle de la façade en [ ].

Une nouvelle campagne de restauration s'est ouverte en [ ]. En , l'astronome belge Godefroy Wendelin fut témoin d'une éclipse à Forcalquier. Grâce à la protection d'André d'Arnaud, lieutenant général de la sénéchaussée, dont il était le précepteur des enfants, il put s'installer au château des Graves, à Châteauneuf-Miravail puis continuer ses observations météorologique et astronomique sur la montagne de Lure.

Les villages d' Ongles , l'actuel et celui qui est abandonné et dit le Vieil-Ongles, furent une place-forte du protestantisme en Haute-Provence de à , année de la révocation de l'édit de Nantes [ ].

Lors des guerres de religion , en , le village du haut fut pris par les huguenots commandés par le baron de Consonoves [ ] , [ ]. Il s'y retrancha, tout en permettant aux catholiques de continuer à pratiquer leur culte. Le baron en fut pourtant chassé en après plusieurs escarmouches entre ses troupes et la garnison catholique de Forcalquier [ ] , [ ].

En , ce fut l'armée royale qui mit Ongles à sac [ ]. Puis, dix ans plus tard, les fortifications et le temple protestant furent détruits et le village dut descendre dans la plaine [ ]. Les habitants s'installèrent au hameau de Fontaine qui devint le nouveau centre villageois.

Convertis majoritairement à la Réforme , ils établirent leur temple dans une bastide du hameau des Verdets, au sud du nouvel Ongles, grâce à la liberté que leur accordait l' édit de Nantes promulgué en Mais celui-ci fut investi, le 28 avril par ordre du procureur du roi, siégeant à Forcalquier. Ce fut Jean d'Arnaud, lieutenant général de la sénéchaussée, qui intervint en plein culte ce qui lui permit de ficher les noms de douze hommes et de neuf femmes, la plupart appartenant à une même famille, les Verdet [ ].

Un juge leur signifia alors, au nom du procureur du roi, que l'exercice de la religion prétendue réformée était injuste et insupportable. Puis il adjoint aux consuls d'Ongles, les sieurs Poncet Bernard et Gaspard Turin, ainsi qu'à son lieutenant de police Laurent Roux, de veiller à ce que ces assemblées ne se tiennent plus sous peine d'être coupables de connivence [ ].

Au début des années , Jacques Bibaud de Lignonet, trésorier de la marine à Toulon , fit construire sa résidence dans le village du bas, ce qui accéléra l'abandon du Vieil-Ongles [ ]. Mais, en , l' édit de Fontainebleau , abolissant l'édit de Nantes, fut fatal à la communauté protestante, qui disparut, ses membres émigrant ou étant convertis de force [ ]. En , l'édition de la carte Cassini laisse apparaître une forêt peu importante.

Sur l'adret, il n'y a que deux massifs, le premier s'étend d'Aubignosc à Cruis, le second de Lardiers à Saint-Étienne-les-Orgues. Sur l'ubac, l'exploitation forestière a été aussi forte puisque ne subsistent que quelques sapinières dans des lieux inaccessibles [ ].

Un peu plus importante sur le versant sud, elle fournissait pâturages dans les clairières et alpages au sommet, permettait le ramassage du bois , la cueillette des champignons , des baies des bois ou des faînes , ainsi que l'exploitation des charbonnières. Ses principales essences étaient le chêne pubescent sur les parties basses et le sapin sur les hauteurs de la montagne [ ]. Son aire déclina avec l'essor démographique et les besoins industriels forgerons, faïenciers, verriers, tuiliers, fondeurs, chaufourniers, etc.

Le reboisement de zones instables, la régénération naturelle et l'exode rural inversèrent la tendance [ 9 ]. Bien que la forêt de pin noir ne soit pas autochtone, cette essence a été retenue pour ses capacités de pousse rapide et pour retenir les sols. Cette Restauration des Terrains de Montagne RTM fut une réussite d'ailleurs accentuée par le déclin rural qui suivit la fin de la Première Guerre mondiale. Abandonnées, les terres pâturées ou cultivées furent reconquises par la forêt [ ].

Les harkis de Sisteron semèrent de sapins les hêtraies à partir de , puis une forêt fut créée de toutes pièces dans la commune des Omergues entre et [ ]. Venus des monts du Forez , ils partaient à la scie de la Saint-Michel à la Saint-Jean vers des climats plus méridionaux. La montagne de Lure, suivie du mont Ventoux fut un de leurs lieux de prédilection.

Organisés en brigades, venant du même village et souvent parents, ils apportaient leurs scies pour débiter les troncs des hêtres en planches.

Leurs carnets d'ouvriers, obligatoirement visés par les autorités, ont permis de connaître leurs noms et leurs lieux d'origine.

Ils se nommaient Allivot, Savinel, Courveille, Jouvet, Bouillon ou Faveral et leurs patronymes se retrouvent encore sur place quand ils ont fait souche. Installés, ils devenaient marchands de bois ou de vin [ ]. Certaines charbonnières peuvent dater du Moyen Âge. Les sites étaient réutilisés dès la repousse soit environ tous les vingt-cinq ans. Il y avait avantage à réoccuper ces lieux car le nivelage du sol était réduit et la charbonille de la meule précédente facilitait l'allumage de la nouvelle.

Cette activité s'étendait de mai à novembre [ ]. Menant en forêt la vie précaire des tâcherons, ils élevaient des chèvres pour leur lait. Mais celles-ci, considérées comme un facteur de déboisement, les gardes-forestiers n'en toléraient qu'une pour un couple de charbonniers, deux s'il y avait des enfants.

Outre le lait et le fromage, quelques poules, des pommes de terre troquées contre des travaux dans les champs, de la polenta, des produits de la chasse et de la cueillette composaient le quotidien [ ]. Produire cinq tonnes de charbon de bois exigeait d'une famille un mois de travail. Encrassés par le charbon, ces étrangers furent toujours assez méprisés des autochtones. Beaucoup se firent naturaliser avant la Seconde Guerre mondiale pour échapper aux lois limitant l'emploi des immigrés [ ].

Les charbonniers de Lure avaient fort mauvaise réputation. Quant à Pierre Magnan , dans son roman Les charbonniers de la mort qui se déroule en , il narre l'histoire d'un charbonnier qui arrive à Combe-Madame, dans Lure, où son frère Attilio, lui aussi charbonnier, arrondit son pécule en vendant un aphrodisiaque Il lui apporte un adjuvant qui doit rendre plus digeste la drogue proposée aux notables du village. Mais leur fête galante de la Saint-Pancrace approche et le petit Rosito est déjà parti livrer les cornets de poudre.

Au cours de ces ripailles il va y avoir des morts. Le dernier charbonnier de Lure fut Second Usseglio, piémontais né en dans la province de Turin. Devenu orphelin de mère, il vécut toute son enfance sur le lieu de travail de son père, une cabane de charbonnier. Scolarisé à Saint-Étienne-des-Orgues, il lui fallait trois heures de marche aller-retour pour se rendre en classe. Ce ne fut qu'après le certificat d'études qu'il quitta l'école, afin de pouvoir travailler avec son père.

Une charbonnière nécessitait deux cent-cinquante stères de bois. Il apprit le métier en se blessant trois fois avec sa hache et s'y rompant le dos. Pendant la guerre, Usseglio fut réquisitionné par le STO dans le Nord de la France d'où il s'échappa pour revenir se cacher dans la montagne de Lure.

Après , il changea de métier et entra en apprentissage chez un boucher charcutier. Ayant obtenu la nationalité française, il ouvrit sa propre boucherie à Ménerbes , dans le Luberon.

Il y exerça pendant trente-quatre ans avant de venir prendre sa retraite à Saint-Étienne [ ]. L'avènement de la deuxième République en , en instaurant le suffrage universel souleva un véritable espoir en France. Mais, Louis-Napoléon Bonaparte , prince-président, pour conserver le pouvoir après , fomenta un coup d'État qu'il réalisa le 2 décembre [ ].

Déjà, le 8 janvier , André Ailhaud , un républicain convaincu, s'était rendu à Saint-Étienne-les-Orgues, pour un mariage. Sa venue déclencha une manifestation anti-gouvernementale.

Au cours du banquet, debout sur une table, il exhorta les convives à la défense de la République et de ses valeurs. Les applaudissements furent nourris [ ]. Dès que la nouvelle du coup d'État fut connue, le 4 décembre, ce fut André Ailhaud qui proclama l'insurrection contre celui-ci [ ]. Les Basses-Alpes se soulevèrent pour marcher sur Digne [ ]. À chaque village traversé, les républicains, armés de fusils et de faux, formaient de nouvelles colonnes grossissant l'armée qui devait investir la préfecture [ ].

De Saint-Étienne-les-Orgues, un groupe fort de trente-quatre hommes et deux femmes partit le 5 au matin rejoindre les autres colonnes [ ]. Ce fut là que les insurgés apprirent qu'un bataillon bonapartiste remontait la vallée de la Durance. Lors de la rencontre des Mées , la troupe gouvernementale battit en retraite face aux républicains commandés par Ailhaud. Les Basses-Alpes étant le seul département insurgé, le comité de résistance donna l'ordre de dispersion. Ce fut pour Ailhaud le repli sur Saint-Étienne-les-Orgues, commune qui devient le dernier bastion de la résistance républicaine [ ].

Ailhaud préféra alors se réfugier dans la montagne de Lure. Pour ce faire, il se rendit à Lardiers [ ] , où il savait trouver une vingtaine de républicains actifs. La majorité étaient des petits propriétaires terriens [ ] , mais il y avait surtout son ami l'aubergiste Moutte.

Avec l'aide de six montagnards , fils et petits-fils des droguistes de Lure, il le cacha. Il resta quelque temps dans Lure avant de gagner Marseille où, arrêté et jugé, il fut condamné à la déportation au bagne de Cayenne. La commune de Saint-Étienne-les-Orgues, quant à elle, subit la vengeance de son maire-notaire-usurier dont la maison avait été pillée par des insurgés du village le 4 décembre.

Il intenta un procès à ses concitoyens et le gagna en appel. La commune fut donc contrainte de lui payer pendant quarante ans des dommages et intérêts [ ].

La montagne de Lure, dès le printemps , fut en Haute-Provence l'un des refuges de jeunes gens qui voulaient échapper au STO en Allemagne. La réquisition visait les jeunes nés entre et Ils furent à la base des maquis organisés par les différents groupes de la résistance et furent opérationnels dès les premiers parachutages d'armes au début [ ].

Ses maquisards contrôlaient les différents terrains de parachutage connus de Londres, réceptionnaient puis cachaient les armes.

Lors d'un transfert, un de ses hommes ayant été pris par l'ennemi, le poète n'hésita pas à tendre une embuscade et à le libérer [ ]. Certains parachutages étaient à haut risque comme celui qui eut lieu dans la nuit de 27 au 28 décembre La dispersion des quatorze parachutes entre Banon et l'Hospitalet n'était pas prévue et parue suspecte. Un seul container put être récupéré par un maquisard de l'Hospitalet. Le SAP ne tarda pas à être informé que ce sabotage était à mettre au compte des gendarmes locaux qui avaient déplacé les repères de largage après les révélations faites par un réfugié lorrain de soixante-quatre ans.

Le délateur fut fusillé trois semaines plus tard devant l'église Saint-Jean-Baptiste de l'Hospitalet. Un même type de sabotage avait eu lieu près de Forcalquier , quelque temps plus tôt, dans la nuit du 3 au 4 décembre et le groupe de René Char avait mis plusieurs jours à tout récupérer. Son service atterrissage et parachutage , entre novembre et août , réceptionna près de cent largages d'armes [ ]. La montagne de Lure et le mont Ventoux marquent une frontière linguistique entre deux variétés de la langue occitane.

Celle-ci traverse d'ailleurs toute la langue d'oc de la frontière italienne jusqu'à l'Atlantique. C'est une prononciation différente du C et du G devant la voyelle A qui détermine ces deux grands ensembles linguistiques: Le nord-occitan correspond aux parlers vivaro-alpin , auvergnat et limousin , le sud-occitan au provençal , languedocien et gascon.

Le tableau ci-dessous montre quelques exemples de cette palatalisation dans le langage courant [ ]. Ces différences de prononciation se retrouvent aujourd'hui essentiellement dans les toponymes.

Sur un thème prélatin garg- pierre a formé Gargas , dans le Vaucluse, et son équivalant Jarjayes , dans les Hautes-Alpes [ ].

Établi sur une butte, au centre de la commune, le village est le carrefour vers lequel convergent chemins, drailles et routes qui desservent ses exploitations agricoles dispersées ou qui le relient à l'extérieur [ ]. Cette structuration oblige même de passer par le village pour se rendre d'une exploitation à l'autre.

Elle a déterminé aussi un sentiment identitaire fort: Ce sentiment de longue appartenance communautaire, s'est traduit par des définitions originales de celui qui est étranger à la commune. S'il est originaire du plateau, entre Ventoux et Lure, il est qualifié d' estrangié du dedans , s'il vient de la région c'est un estrangié du dehors , et tout autre origine le fait considérer comme un estrangié pas d'ici [ ]. Il existe même un clivage dans la population communale entre ceux qui résident dans le village et ceux qui vivent à l'extérieur.

Il marque le contraste, sans ostracisme, entre la paysannerie qui vit en quasi-autarcie dans son quartier , et l'urbanité des villageois qui ont à leur disposition sur place espaces et services publics, commerces et lieu de culte [ ]. C'est là que se tenaient les quatre foires du Revest, qu'était commercialisée la lavande et que furent répartis les commerces de détail qui permettaient l'approvisionnement domestique ainsi que la vente de la production ou de la cueillette des paysans [ ].

La centralité du Revest entre Ventoux et Lure lui permettait d'avoir quatre foires par an, dont la plus importante était celle des Machottes, au début juillet [ ]. Les foires attiraient paysans et bergers du Contadour , de Banon , de Sault , des Ferrassières et de Saint-Christol [ 25 ].

Au Revest, où règne majoritairement la grande propriété, compte tenu des rigueurs du climat et des différences de fertilité des sols, les terres agricoles se sont répartis sur les différents terroirs communaux landes, bois, prés, terres labourables. Ce partage des différents finages est le corollaire du droit ancestral à l'eau et aux parcelles irrigables.

Toutes les sources, puits, aiguiers et fontaines sont des propriétés communales [ ]. Les landes et les bois — pour la chasse et la cueillette champignons et châtaignes — ainsi que les drailles ont une gestion originale, compte tenu de leur importance économique [ ].

Pour la chasse, par exemple, cela se traduit par des cotisations progressives imposées par les associations gestionnaires. Les propriétaires des terres communales ne payent qu'un minimum, tandis que les chasseurs n'ayant aucun lien avec la commune versent les plus grosses cotisations. Entre, existent des gradations de tarif pour le résident non-propriétaire, pour ceux qui sont originaires du Revest mais non-résidents ou pour la parentèle d'un propriétaire.

Il en est de même pour la cueillette des châtaignes et des champignons [ ]. L'examen des aires matrimoniales a démontré qu'en un siècle il y a eu un bouleversement des rapports des habitants de la commune avec l'extérieur. L'emblavage dominant était à base de méteil , venaient ensuite le seigle et le froment. D'autres céréales étaient aussi cultivées, en plus petites proportions, comme l' orge , pour l'alimentation humaine, l' avoine , pour l'alimentation animale, quant à l' épeautre , sa production disparaissait des statistiques car souvent intégrée dans celles des deux céréales précédentes [ ].

Il fut tout de même mentionné, en , dans un rapport de l' arrondissement de Sisteron comme culture importante à l'égal des pommes de terre et du seigle. Cette fois-ci c'est le froment qui dominait, la culture de l'épeautre restant toujours difficile à quantifier [ ]. Elles ont cédé la place à des prairies artificielles, des plantes fourragères et des plantes à parfum. Si jusqu'aux années , l'économie agricole reposait sur le blé et le mouton , elle se base maintenant sur la lavande et l' élevage [ ].

En dépit de sa difficulté à être panifié, l'épeautre a le vent en poupe et elle trouve de plus en plus de débouchés grâce à une clientèle avide de naturel [ ]. La lavande est une plante indigène dans la montagne de Lure et elle y est cueillie à l'état sauvage pour ses qualités prophylactiques et odorantes depuis des siècles.

Cette culture est devenue la base fondamentale de l'économie agricole de Lure [ ]. La mise en culture de ces deux variétés s'est faite au cours des années , pour répondre à une forte demande d'huiles essentielles [ ]. D'autant que les prix du marché s'envolent. Une telle manne induit à la fois les débuts de la mécanisation de cette culture et la concentration des distilleries [ ]. Celle-ci est le fait des gros propriétaires-distillateurs qui rachètent les petites distilleries pour les fermer afin de maîtriser les prix, ce qu'ils réussissent complètement en se faisant courtiers et en imposant aux petits et moyens producteurs les cours en fonction des besoins des parfumeurs de Grasse [ ].

Dans le même temps, la mécanisation de la culture s'impose définitivement avec l'apparition de la première machine à récolter dès Cela va avoir comme conséquence de faire délaisser par certaines communes cette spéculation puisque désormais la production ne touche plus que la partie méridionale de la montagne de Lure à partir des années [ ].

Tandis que le nombre d'exploitations, dans la même période, suit une courbe inverse, passant de à [ ]. De plus, l' huile essentielle de lavande de Haute-Provence est protégée par une AOC depuis le 18 décembre et par une IGP depuis le 12 juin [ ]. Une charte forestière cosignée par les responsables des deux communautés de communes de Lure constate qu'actuellement il existe une filière mécanisée et capable de répondre aux besoins de coupes importants bois de trituration, bois de chauffage.

Mais l'impact économique direct de celle-ci reste difficile à appréhender car de nombreuses coupes en forêt privée se traitent de gré à si le volgré et ne font l'objet d'aucun suivi économique [ ]. Dans l'attente d'une mise en fonction d'une filière bois-énergie qui n'existe qu'à l'état de projet, le débouché quasi-exclusif des résineux reste la trituration et le chauffage pour les feuillus, deux produits de faible valeur ajoutée [ ].

La laine était traitée sur place et destinée à fournir des tissus de cadis. Ceux-ci servaient de base à l'habillement des hommes et des femmes de Lure. L'agneau était vendu comme broutard, vers 6 mois, tandis que tout le troupeau, tant en bergerie que dans les pâturages fournissait le migon , fumier très apprécié [ ].

Le développement des voies de communication rapides incita les négociants-chevillards de Sisteron , dans les années à privilégier la vente des agneaux de lait sur les marchés du Nord et du Nord-Est de la France. La structure du troupeau changea, hormis quelques béliers reproducteurs, il n'y eut désormais que des brebis. Puis un nouveau phénomène apparut, au cours des années , celui de la concentration des troupeaux.

D'une moyenne de têtes, en , le troupeau passa à , en pour atteindre , en [ ]. Les troupeaux les plus importants se trouvent à Ongles, le Revest-du-Bion, Banon et Saint-Étienne-les-Orgues et sont élevés pour leurs carcasses d'agneau [ ].

Ces carcasses ont droit, sous le contrôle l' INAO , au label rouge accordé par un décret gouvernemental en date du 3 janvier [ ]. Une indication géographique protégée protège l'appellation au sein de l' Union européenne depuis le 15 février [ ]. Cette exigence de qualité a mis un terme à la pratique de cheptels élevés dans les mêmes conditions mais provenant d'autres régions dont la Basse-Provence , le Massif central et le Piémont.

Sous l' ancien Régime , il y eut toute une série d'interdictions frappant l'élevage des chèvres. Elles allaient de la confiscation du cheptel, au bannissement à temps ou à vie du propriétaire, en passant par l'égorgement des bêtes et la peine du fouet jusqu'au sang pour qui les possédaient [ ].

L' abolition des privilèges sous la Révolution française permit de relancer l'élevage caprin. Il perdura sous le premier Empire car, comme le fit remarquer à sa hiérarchie un sous-préfet des Basses-Alpes: Car ce cheptel se contentait de peu, était plus robuste que les ovins et donnait quatre fois plus de lait [ ]. À partir de , des autorisations ponctuelles de posséder des chèvres furent accordées par famille et par commune ce qui permit d'imposer des quotas. Étaient prioritaires les veuves et les paysans pauvres 1 à 3 chèvres , pour les communes seules les plus nécessiteuses avaient droit à un cheptel, celle de Cruis obtint le droit de posséder 2 chèvres par exploitation, celle de l'Hospitalet se vit attribuer chèvres pour 32 familles.

Déjà des communes comme La Rochegiron et Banon, qui possèdent chacune chèvres se spécialisent dans la fabrication du fromage de chèvre plié dans une feuille de vigne ou de châtaignier et cerclé par un brin de raphia. Cette production est essentiellement vendue sur le marché de Banon et le fromage prend son nom. Ce qui a changé, c'est qu'à la date du 23 juillet , l' INAO a donné son accord pour protéger le banon par une appellation d'origine contrôlée [ ].

Mais la production est faible ce qui fait la rareté de cette appellation. Seuls dix producteurs de lait livrent les deux entreprises artisanales [ ].

Le fromage de chèvre du Mont-Ventoux est produit artisanalement à partir de lait de chèvre du Rove. Le principal producteur se trouve près de Saumane , commune située à cheval sur le plateau d'Albion et la montagne de Lure [ ]. Durant des siècles et jusque dans les années , le cochon très répandu dans Lure, grâce à ses chênaies, fut le principal fournisseur de la viande familiale viande douce ou viande salée.

De plus, dans les paroisses de l'Hospitalet, de Saumane, de la Rochegiron et de Banon, les paysans passaient un contrat de mi-croît avec les propriétaires de porcs de Manosque , Sainte-Tulle et Reillanne. La statistique de indique que dans l' arrondissement de Forcalquier , les communes de montagne possèdent un grand nombre de porcs dont il est fait commerce soit sur pied, soit salé.

Cette augmentation est identique dans les massifs du Ventoux et des Baronnies [ ]. Les deux guerres mondiales vont sonner le glas de la production du porc de montagne en Haute-Provence.

La première à cause de la saignée provoquée parmi les hommes, la seconde, plus pernicieusement, avec l'élevage intensif mis en place pour faire cesser les restrictions.

L'apparition des élevages industriels, en Bretagne , à partir de , lui porta un coup fatal. En , il n'y avait plus que 40 élevages dans Lure, neuf ans plus tard, on en dénombra trois, totalisant bêtes, au Revest, et quatre avec bêtes à Noyers-sur-Jabron [ ].

Pour relancer cette production, en , un syndicat fut créé afin de développer la filière du porc de plein air [ ]. Ce syndicat s'est donné pour but de représenter, défendre et promouvoir le label de qualité Porc du Ventoux. Dans le massif de Lure, le rucher familial est une longue tradition. Il fournissait à la fois un complément de revenu et c'était le seul moyen de sucrer.

La division du travail dans chaque famille était identique. L'homme était chargé du brusc et de lever le miel, la femme extrayait celui-ci des gâteaux de cire en utilisant la chaleur du foyer. C'était un miel toutes fleurs qui servait à sucrer les boissons , confectionner des gâteaux , préparer du nougat , confire des fruits ou réaliser des onguents.

Les marchands-droguistes de Lure faisaient entrer cire et miel dans leurs préparations médicamenteuses. Numéro utilisé uniquement pour présenter nos offres. Complément naturel de votre alarme télésurveillée. A partir de Possibilité d'intervention d'un agent de sécurité et des forces de l'ordre si nécessaire. De même qu'il existe plusieurs types de cambriolages, on peut distinguer différents profils de cambrioleurs. Parmi ces décès, on compte enfants de moins de 15 ans.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins de statistiques, de mesure d'audience, et de publicité ciblée. Profitez-en pour régler toutes les formalités administratives en retard.

Vous êtes sur un petit nuage. Vous attendez monts et merveilles et vous ne serez pas déçu. Le climat astral favorisera davantage les amours sérieuses que les amourettes et les flirts.

Célibataire, l'amour ne sera pas exclu, mais l'amitié vous tentera davantage. Vous vous mettez en quatre pour donner le meilleur de vous-même. Vos collègues n'en reviennent pas. Vous prendrez des initiatives professionnelles qui pourront surprendre mais qui porteront leurs fruits. Vos activités ne pourront que s'améliorer encore. Veillez à ne pas être trop intransigeant. Votre partenaire a besoin d'être rassuré sur vos sentiments. Vous ne ferez rien dans ce sens et cela risque de peser sur votre relation.

Votre créativité alliée à votre vision objective vous permettra de trouver de nouvelles pistes de travail. Vous avancerez à grands pas et vous aurez bientôt les moyens de mettre en place vos méthodes. Votre partenaire sera très pris par son activité professionnelle et vous vous sentirez un peu esseulé. Vous ferez preuve de sérieux et de ténacité dans vos tâches journalières. Mais la routine commence à vous peser. Votre partenaire vous semble distant. Tentez de rétablir la communication sans vous montrer trop envahissant.

Invitez-le à dîner ou au théâtre pour créer un climat agréable et propice à la détente. Une rentrée d'argent inattendue va vous permettre de régler vos échéances sans souci. Mais attention, ce n'est pas une raison pour jeter l'argent par les fenêtres!

Vous passerez sûrement plus de temps à rêver qu'à concrétiser vos aspirations. Après tout, on ne peut pas être tous les jours sur la brèche! Cela devrait bouger dans le secteur professionnel. Des idées nouvelles vont vous inspirer et des portes s'ouvriront pour vous.

Cette journée marque probablement une prise de conscience ou un désir de changement. Cela se remarquera aussi dans le domaine matériel même si c'est moins flagrant. Newsletter Connexion Recherche Ok. Horoscope Bélier Du 21 mars au 19 avril. Voir l'horoscope du jour Bélier.

Sélection par race

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.