Imperial Cleaning

Rencontre Chretien

Une nouvelle tendance se dessine au début des années

Élèves et familles

Personnels

Le 15 novembre , le chef du gouvernement du Saint-Siège, Pellegrino Rossi est tué et les insurgés proclament la République romaine.

Le 24 novembre , Pie IX quitte de nuit le Quirinal dans la voiture à cheval du duc d'Harcourt, après l'attaque du palais par les partisans de Giuseppe Mazzini M gr Palma trouve la mort à cette occasion.

Il lance un appel aux puissances européennes pour retrouver son trône. Rome devient une république. C'est cependant la France qui est la plus active, elle envoie un corps expéditionnaire commandé par le général Oudinot , qui s'empare de Rome le 30 juin et en chasse définitivement les révolutionnaires en juillet. De retour à Rome le 12 avril , Pie IX mène une politique de répression contre les idées républicaines.

Rome reste l'objectif principal de la politique de Giuseppe Mazzini et de Giuseppe Garibaldi , qui organise diverses opérations militaires sans succès. Pour s'opposer aux risques d'une annexion par le royaume de Sardaigne qui a fait main basse sur les principautés du Nord de l'Italie et la moitié des États pontificaux, les troupes françaises restent stationnées dans les États du pape et les zouaves pontificaux sont créés en avec la bénédiction du pape et du prélat franco-belge M gr Xavier de Mérode.

Ces derniers sont placés sous le commandement du général de Lamoricière , ancien de la colonisation d' Algérie et ancien ministre de la II e République. Jusqu'en , le recrutement se fait auprès des volontaires de France , des Pays-Bas , de Belgique , d' Italie , du Québec. La guerre franco-prussienne de entraîne le retrait des militaires français affectés à la protection du pape.

En revanche, les volontaires français officiers ou hommes de troupe engagés dans le corps des Zouaves pontificaux restent sur place, commandés par le colonel de Charette. Le général Hermann Kanzler , le commandant de l'armée pontificale, concentre ses efforts sur la défense de Rome. Le 20 septembre, l'artillerie italienne bombarde les fortifications romaines. Le pape demande à Kanzler de cesser le feu dès les premiers coups de canon au grand dépit des zouaves souhaitant se battre.

Onze zouaves seulement sont tués lors des combats. L'armement obsolète des armées pontificales, malgré la victoire de Mentana contre Garibaldi en où pour la première fois le fusil Chassepot est utilisé , permettent aux troupes italiennes de s'emparer sans difficulté de Rome le 20 septembre Le pape ordonne aux zouaves de n'opposer qu'une résistance symbolique. Le lendemain, le régiment des zouaves est licencié et les Français sont rapatriés à Toulon. En dehors du problème du territoire de Saint-Pierre, Pie IX entend lutter contre les politiques anti-catholiques.

Il dénonce ainsi le Kulturkampf allemand dans la ligne de Bismarck ainsi que les violences exercées par les Suisses contre le clergé catholique: En , le gouvernement autrichien rompt son concordat. Cette époque est aussi celle d'une expansion de l'Église dans le monde. Pie IX crée de nombreux diocèses aux États-Unis, rétablit malgré l'opposition des protestants la hiérarchie en Angleterre , en Hollande , en Écosse.

Il refonde le patriarcat latin de Jérusalem. À l'accession de Pie IX au trône de Pierre en , les juifs des États pontificaux étaient soumis à un statut particulier dit de protection , la plupart étant les descendants des Sépharades expulsés d'Espagne ou rejetés par l'Empire ottoman ayant trouvé refuge auprès du pape. Ils étaient tenus de vivre dans des quartiers distincts ghettos , ne pouvaient témoigner contre des chrétiens, avaient parfois l'obligation de suivre des sermons catholiques et étaient soumis à des taxes particulières, comme dans nombre de pays de l'époque Autriche, Russie, Danemark, etc.

Le culte juif était le seul toléré en dehors du culte catholique dans les États pontificaux, à l'exclusion des hérésies protestantes. Au début de son pontificat, Pie IX amorce des réformes en direction de la modernisation du statut des juifs et ouvre le ghetto de Rome parfois contre la volonté de certains rabbins. Il sera supprimé quelques années plus tard. Ces efforts ont néanmoins une portée limitée et sont interrompus avec l'éclatement de l' affaire Mortara.

Le 23 juin à Bologne , la police pontificale perquisitionne la demeure d'un couple de juifs, Salomone et Marianna Padovani Mortara, et enlève un de leurs huit enfants, Edgardo, âgé alors de six ans.

Ce dernier est conduit à Rome et confié à une famille catholique pour être élevé dans la religion catholique sous le nom de Pio. Les autorités de l'Église justifient l'enlèvement par le fait que la servante de la famille, Anna Morisi, avait baptisé l'enfant, alors malade, de peur qu'il ne meure non-baptisé et n'aille dans les limbes. Le baptême d'Edgardo est valide au regard du droit canonique, quoique intervenu dans des circonstances contestables. Cette situation pose un sérieux problème juridique et spirituel, et Pie IX doit arbitrer entre deux droits inconciliables.

D'abord, celui selon lui, de l'enfant: Ensuite, celui des parents: Pie IX tranche dans le sens de ce qu'il estime être les intérêts spirituels d'Edgardo. La famille Mortara proteste et exige que son enfant lui soit rendu sans conditions et épuise tous les recours auprès du Saint-Siège. Quoique non unique, l'affaire connaît un retentissement international inédit et la conduite de l'Église est largement dénoncée, y compris par l'empereur Napoléon III , alors même que la France exerce la protection militaire des États pontificaux contre les Italiens réunificateurs et anticléricaux.

Les parents ne cesseront de réclamer la restitution de leur enfant, notamment à l'occasion de la prise de Bologne en par les Piémontais et de la chute de Rome en À sa majorité, Edgardo déclare son intention de rester catholique. Il entre dans la congrégation des Augustins en France et est ordonné prêtre quelques années plus tard. Jusqu'à sa mort en , il défend la position de l'Église et témoigne en faveur de Pie IX lors de son procès en béatification.

La famille Mortara continue à ce jour à demander les excuses du Vatican et milite contre le projet de canonisation de Pie IX [ 6 ]. Contrairement à ce qui avait été envisagé en début de pontificat, Pie IX développe après la révolution de une doctrine particulièrement conservatrice, voire sur certains points réactionnaire [ 7 ].

Le rationalisme et les idéologies scientiste et positiviste sont condamnées à partir de par deux documents, capitaux dans l'histoire de l'Église catholique contemporaine:. Dans le Syllabus , Pie IX condamne explicitement le rationalisme, la liberté d'opinion, la liberté de culte [ 8 ] et la séparation de l'Église et de l'État [ 9 ].

En , Pie IX explique le rôle qu'il entend assigner à l'école: Cependant, l'Église n'a jamais condamné officiellement les travaux de Darwin, et l'accepte actuellement comme compatible avec la foi. Pie IX condamne également les travaux d' Ernest Renan sur les origines du christianisme.

La méthode historico-critique de lecture de la Bible que cet écrivain inaugure se fonde sur le rejet a priori du caractère surnaturel de la révélation chrétienne, position incompatible avec la foi catholique. En effet enseignant et professant l'erreur très funeste du communisme et du socialisme , ils affirment que la société domestique ou la famille emprunte au seul droit civil toute sa raison d'être.

Contrairement à son prédécesseur, en , Pie IX signe une instruction du Saint-Office [ 12 ] , [ 13 ] qui justifie l'esclavage:. En , il convoque le concile Vatican I , qui s'ouvre le 8 décembre Les travaux du Concile sont interrompus par la guerre entre la France et la Prusse. Une question essentielle fait rapidement surface.

À savoir si, et en quoi le pontife était infaillible quand il publia l'encyclique du Syllabus. Certains comme le journaliste français Louis Veuillot , acceptaient et soutenaient l'infaillibilité non seulement en matière de dogme mais également pour chaque parole prononcée par le pontife.

D'un autre côté, d'autres comme M rg Dupanloup, concevaient qu'il pouvait être vrai que l'infaillibilité soit principalement dévolue au pape, qu'il était très complexe de la définir exactement et surtout qu'il n'était pas sage de vouloir le faire.

Messe qui prend son temps. Semaine de la Parole Pastorale Pastorale pour tous les âges. Services pastoraux et activités. Jeunesse Éveil à la foi des 0 - 7 ans.

Catéchèse pour les 8 à 13 ans. Catéchuménat pour les 14 à 17 ans. Mission auprès des jeunes. Mouvements pour les jeunes. Vivre sa foi Grandir dans la foi - Célébrer - S'engager.

Faire baptiser son enfant: S'abonner à l'infolettre La Vie dans notre Église express. Chemins de vie présente Rencontre mondiale des familles L'infolettre La Vie dans notre Église Express du 7 septembre est en ligne. Tous les détails Inscriptions en ligne.

Voir toutes les nouvelles.

L'actualité

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.