Imperial Cleaning

Ludwig van Beethoven

Vos questions sur le sexe les plus fréquentes, les plus embarrassantes, les plus bizarres Parfois passent quelques têtes connues mais c'est sans importance.

Qui suis-je ?

Conceptrice-rédactrice, relectrice-correctrice et... libératrice d'expression !

Balade poétique avec Dominique Massaut. Exposition de Jonathan De Winter. Repas buffet, performances de Tom Nisse et Lisette Lombé. Rencontre animée par Antoine Wauters. Après la rencontre, repas de saison rés.

Distribution Catalogue Nouveautés Éditeurs Présentation. Présentation Nouveautés Catalogue Actualités. Philippe Mathy a reçu le prix Mallarmé pour son recueil Veilleur d'instants L'herbe qui tremble. Le catalogue complet de nos éditions est envoyé sur simple demande.

Palimpsestes Véronique Bergen P. Richard Wagner avait écrit en une intéressante nouvelle , Une visite à Beethoven. Wagner, donc, contribua à installer Beethoven dans sa position de grand musicien du peuple allemand. En , l'année de la fondation du Reich, il publia son récit.

On sait qu'en , il fêta la pose de la première pierre du Bayreuther Festspielhaus , Palais des festivals de Bayreuth par un concert donné à L'opéra des Margraves Bayreuth , au cours duquel il dirigea la Neuvième Symphonie. Tout un programme, toute une filiation. Paradoxalement l'héritage beethovénien tomba alors dans des mains qui n'étaient pas forcément les plus aptes à le recevoir.

Les compositeurs de premier plan de la génération post-beethovénienne, Robert Schumann , Felix Mendelssohn , ne pouvaient pas constituer de véritables héritiers. Leurs orientations esthétiques étaient trop éloignées du modèle. Il lui revenait de prolonger le patrimoine symphonique.

Il hésita longtemps avant de parachever sa Première Symphonie en après deux décennies de tâtonnement devant la grande ombre. Une sorte de nationalisme musical créa une fausse filiation entre les trois B: Bach — le père éternel —, Beethoven — le héros — et Brahms — le brillant héritier.

Ce n'était pas un cadeau pour ce dernier, que son tempérament portait plutôt vers le lyrisme intime et le clair-obscur. Il fut donc quelque peu condamné par l'air du temps politique et culturel à faire revivre un compositeur qu'il admirait profondément et redoutait à la fois.

Gustav Mahler , en un sens, marqua l'ultime étape de l'influence beethovénienne en Autriche. Si son langage est très éloigné de celui de son lointain prédécesseur, la nature même de ses symphonies en prolongeaient le message personnel.

Dans les deux cas, la musique embrasse le monde et la condition humaine. Sa Troisième est un hymne à la nature comme la Pastorale.

Et enfin, sa Sixième évoque à trois reprises les coups du Destin [ 50 ]. Après le nazisme, le mythe Beethoven ne pouvait plus être le même.

On en revient au Beethoven internationaliste et humaniste. Les quatre premières notes de la Cinquième Symphonie , qui par hasard composent, avec les trois brèves et une longue, la lettre V en alphabet Morse , avaient été associées par les Alliés à la victoire. On connaît une célèbre photo de Winston Churchill formant un V victorieux comme le cinq en chiffre romain. Et, après la fin des hostilités le thème de l' Ode à la joie fut choisi comme hymne européen et enregistré par l' Orchestre philharmonique de Berlin et Herbert von Karajan — qui dans sa jeunesse avait souvent dirigé Beethoven dans un tout autre contexte — Mais, depuis longtemps, les écoliers de nombreux pays chantaient la jolie chanson idéaliste: Pour la réouverture du Wiener Staatsoper de Vienne en , après les réparations consécutives aux graves dommages des bombardements alliés, on choisit de monter Fidelio , hymne à la résistance à la barbarie et à la liberté retrouvée, ce qui, tout de même, n'allait pas sans quelques ambiguïtés dans un pays qui s'était enthousiasmé pour l' Anschluss , sans parler du chef d'orchestre Karl Böhm , qui avait eu quelques regrettables complaisances à l'égard du régime déchu.

Il apparaît souvent dans la Bande-son des films, et de manière particulièrement impressionnante dans Orange mécanique de Stanley Kubrick où le Scherzo [ u ] déformé de la Neuvième Symphonie figure l'énergie dévoyée d'Alex, le héros psychopathe.

Dans les dernières décennies cependant, la vague du retour aux musiques anciennes et une certaine défiance à l'égard du sentiment et de toute exaltation emphatique fait baisser la cote beethovénienne, mais le recours aux instruments d'époque et à des pratiques d'exécution différentes permettront également de produire une nouvelle image sonore.

C'est le point de vue du philosophe Emil Cioran , et même d'une certaine façon d'un grand interprète de Beethoven, Yehudi Menuhin , qui considérait qu'avec Beethoven, la musique commençait à changer de nature pour aller vers une sorte de mainmise morale sur l'auditeur. Un pouvoir totalitaire en quelque sorte.

C'était un siècle auparavant le point de vue d'un Léon Tolstoï dans sa nouvelle La Sonate à Kreutzer , qui associe l'amour de la musique à une passion maladive [ 51 ].

Quoi qu'il en soit, globalement, l'image, affadie, qui subsiste est celle d'un militant pour la liberté, les droits de l'homme, le progrès social. Le sens de ces manifestations est cependant plutôt flottant. Mais, en , on vit Jean-Marie Le Pen ouvrir le meeting dans lequel il allait annoncer sa candidature à l'élection présidentielle par une diffusion de l' Ode à la joie.

Et on connut quelques Flash mobs sur l'Ode à la joie , à Sabadell Catalogne , Hong Kong, Odessa, Nuremberg, Tunis, souvent dans des situations où une foule jeune exprimait son désir de liberté. Pratique moderne, assez légère et consensuelle, mais tout de même significative. Dans ces contextes, c'est Beethoven que l'on va chercher, pas un autre!

En introduction à ses Mythologies , Roland Barthes écrivit cette phrase célèbre autant qu'énigmatique: Le Beethoven actuel des flashmobs est bien éloigné du feu intérieur qui anime les bustes d' Antoine Bourdelle , de l'humanisme quelque peu emphatique de Romain Rolland ou des revendications nationalistes des deux Reich.

C'est bien la preuve, par le mouvement, que le mythe court encore [ 52 ]. Ainsi, comme le fait remarquer Marc Vignal [ 55 ] , on trouve par exemple des influences importantes des sonates op. Parmi ses contemporains, seuls Cherubini et Schubert [ réf.

Haendel , ainsi que les grands maîtres de la renaissance, tels Palestrina. Parmi ces influences, la place de Haendel est plus que privilégiée: Elle occupe une place centrale dans le répertoire de la plupart des pianistes et concertistes du siècle Kempff , Richter , Nat , Arrau , Ney , Rubinstein … et un certain nombre d'entre eux, à la suite d' Artur Schnabel , enregistrent l'intégrale des sonates pour piano.

Ce dernier dit en C'est Nietzsche qui a, pour la première fois, formulé de façon grandiose cette dualité grâce aux concepts de Dionysiaque et d'Apollinien.

Mais pour nous, aujourd'hui, qui considérons la musique de Beethoven, il s'agit de nous rendre compte que ces deux éléments ne sont pas contradictoires - ou, plutôt, qu'ils ne doivent pas l'être nécessairement. Cela semble être la tâche de l'art, de l'art au sens de Beethoven, de les concilier [ 57 ]. Il n'est pas essentiellement chantant comme Mozart, il n'a pas l'élan architectural de Bach ni le sensualisme dramatique de Wagner. Il unit tout cela en lui, chaque chose étant à sa place: Par lui seulement, les vers de Schiller: Les paroles de Schiller: Et c'est aussi la raison pour laquelle nous-mêmes, hommes d'aujourd'hui, sommes encore si profondément touchés par un tel message [ 57 ].

De nos jours, le message de Beethoven semble être d'une étonnante actualité et le succès de sa musique n'est jamais plus démenti. Il en va ainsi des très fameux:. Haydn a composé plus de cent symphonies et Mozart plus de quarante. Mais chez Beethoven, les neuf symphonies ont toutes une identité propre. Le premier mouvement, à lui seul, est plus long que la plupart des symphonies écrites à cette date.

Puis viennent deux monuments créés le même soir, la 5 e symphonie et la 6 e symphonie. En plus de moments paisibles et rêveurs, la symphonie possède un mouvement où la musique peint un orage des plus réalistes. La symphonie suivante, brillante et spirituelle, revient à une facture plus classique. Sept ans plus tard, en , il semble que deux autres concertos aient figuré parmi ses réalisations les plus impressionnantes, mais malheureusement rien ne subsiste qui puisse être attribué avec certitude à la version originale hormis un fragment du deuxième concerto pour violon.

Vers , il composa deux romances pour violon et orchestre op. De tous les genres, le concerto est celui le plus marqué par sa surdité: Les concertos les plus importants sont donc les cinq pour piano. En effet, le premier concerto fut composé en et publié en alors que le deuxième concerto présente une composition antérieure commencée vers , mais une publication seulement en décembre Toutefois, la chronologie en reste imprécise: La composition du Troisième concerto a lieu pendant la période où il achève ses premiers quatuors et ses deux premières symphonies, ainsi que quelques grandes sonates pour piano.

Il déclare savoir désormais écrire des quatuors et va maintenant savoir écrire des concertos. Sa création a eu lieu lors du grand concert public à Vienne le 5 avril De ces cinq concertos, le cinquième concerto est le plus typique du style beethovénien.

Il en fit une transcription pour piano, parfois désigné Sixième concerto op. Beethoven composa également un Triple Concerto pour violon , violoncelle et piano op. Beethoven a écrit trois musiques de scène: Les Créatures de Prométhée , op. Il a encore composé plusieurs ouvertures: Léonore I , op. Les cinq dernières sonates constituent un point culminant de la littérature pianistique.

Les bagatelles sont des pièces brèves, fortement contrastées, souvent publiées en recueils. Le premier recueil op. Le second fut le premier constitué, en , à la demande de son ami Friedrich Starke afin de contribuer à une méthode pour piano. Son dernier recueil op.

La plus connue, datant de , est la Lettre à Élise WoO WoO 52 , 56, 81 connue comme étant une allemande et Hess Voir dans les pièces mineures. Les séries de variations peuvent être vues période par période. Mais le thème a bien initialement été composé pour le ballet et enfin le monument du genre, les Variations Diabelli opus La première période est celle où Beethoven se trouve à Vienne.

Il s'agit des six variations en fa majeur op. Le thème était ainsi non seulement soumis à la variation, mais subissait aussi une transformation complète de caractère. Par la suite, des compositeurs comme Liszt feront grand usage de la transformation thématique, mais elle était étonnante en God Save the Queen et Rule, Britannia! La 3 e fut écrite en ut mineur sur un thème original en Le thème se distingue par sa concentration extrême: Ses origines restent obscures. Les Variations Diabelli , de par leur invention, constituent le véritable testament de Beethoven pianiste.

La fantaisie est très peu connue et est pourtant une composition assez extraordinaire. Enfin, les deux rondos op. Beethoven composa également des danses pour piano. La première série de variations WoO 67 qui en compte huit est basée sur un thème du mécène Waldstein. Le grand monument de la musique de chambre de Beethoven est formé par les 16 quatuors à cordes. Il y développe des formes très personnelles, éloignées du schéma classique qui perdure dans ses sonates pour violon.

Les deux premières sonates op. Toutes deux ont la même construction, à savoir une large introduction en guise de mouvement lent puis deux mouvements rapides de tempo différents.

La première de ces sonates, en fa majeur, comporte en fait une forme sonate en son sein. Le rondo final présente une métrique ternaire, contrastant avec le binaire du mouvement précédent.

L’Arbre à paroles

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.